Guêtre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Jambière
Traces de boue suite à une activité en forêt par temps humide sur sol trempé. L'usage de guêtre permet d'éviter ce genre de problème.

Les guêtres sont des pièces servant à protéger les jambes d'une personne ou d'un cheval. Chez l'homme, elle a pour principale fonction la protection contre la boue et la saleté lors de randonnée ou d'activités extérieures.

Équitation[modifier | modifier le code]

Utilité[modifier | modifier le code]

Lorsqu'un cheval a de bons aplombs (jambes bien conformées) le port de protections n’est pas nécessaire, mais elles soutiennent néanmoins les articulations. Par contre si les aplombs ne sont pas parfaits le cheval peut se blesser lorsqu’il marche, trotte, galope, saute ou lorsqu’on lui demande d’exécuter des exercices sur plusieurs pistes (pas de côté). Des guêtres sont aussi utiles pour faire de l'obstacle afin de protéger les tendons ou les boulets quand le cheval touche les barres. Un cheval non ferré à peu de chances de se blesser gravement car la corne n’est pas suffisamment dure et coupante. Par contre, lorsque le cheval est ferré, il peut se faire de profondes entailles.

Le plus souvent, les chevaux se blessent au niveau du canon, du boulet, du paturon ou de la couronne. Les chevaux de saut se blessent aussi parfois sous le ventre, et c'est pourquoi on utilise diverses protections.

Même si un cheval à de bons aplombs, on utilise souvent des guêtres à titre de prévention.

Diversité de l'offre[modifier | modifier le code]

Guêtres sur les jambes d'un cheval.

On trouve sur le marché toutes sorte de guêtres.

  • Plastique

Les guêtres en plastique sont celles le plus fréquemment utilisées. Elle se composent d'une coque plastique semi-rigide rembourrées de néoprène à fermeture velcro. Elles sont très efficaces, peu onéreuses et facile d'entretien (uniquement nettoyage à grande eau), par contre leur durée de vie est très limitée par rapport à d'autres matériaux.

  • Cuir

Les guêtres en cuir doublées de néoprène ont une durée de vie plus longue mais demandent un peu plus d'entretien. Lavage au savon glycériné et graissage régulier sont de mise, sans quoi elles se dégradent très vite.

  • Cuir et mouton

Les guêtres en cuir doublées de mouton retourné sont esthétiques mais difficile d'entretien. En plus de l'entretien du cuir, la laine se salit rapidement et est difficile à nettoyer. De plus, le sable et le gravier s'accrochent facilement dans la laine, ce qui peut occasionner des irritations si le nettoyage n'est pas méticuleux.

Les autres protections[modifier | modifier le code]

  • Pour les antérieurs

Il existe aussi les protèges tendons, les cloches et les anneaux.

Les guêtres protègent le boulet et le canon du cheval environ jusqu’à ¾ de la hauteur. Le tendon ainsi que l’os sont protégés.

Les protèges tendons quant à eux ne protègent que la partie arrière du boulet et du canon, c'est-à-dire le tendon.

Les cloches protègent la couronne et les glomes.

Les anneaux, généralement en caoutchouc avec une lanière de cuir à l’intérieur, protègent le paturon.

Les protèges boulet protègent le boulet et les protèges boulet haut protègent aussi les ¾ du canon.

  • Pour les postérieurs
Protège boulet

Il existe les protèges boulets (bas) et les protèges boulets haut, les cloches et les anneaux pour le paturon.

Les protèges boulet sont de petites guêtre, les protèges boulets haut sont des guêtres pour les postérieurs. Mis à part la position des renforts et la coupe il n'y a pas de différence avec les guêtres.

Les cloches protègent la couronne, il est extrêmement rare qu'un cheval se blesse aux glomes postérieurs.

Les anneaux s'utilisent de la même façon aux 4 membres.

En randonnée[modifier | modifier le code]

Les guêtres sont également employées dans les sports d'extérieur tels que la randonnée, la course d'orientation ou lors de grands jeux afin d'éviter par temps humide que de la boue ou la neige n'entre dans les chaussures ou ne salisse le bas des jambes.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :