Régiment du service militaire adapté de Polynésie française

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Régiment du service militaire adapté de Polynésie française
Insigne du Régiment du service militaire adapté de Polynésie française.
Insigne du Régiment du service militaire adapté de Polynésie française.

Période 1989
Pays Drapeau de la France France
Branche Armée de Terre
Type Troupes de marine
Rôle École
Garnison Hiva Oa, aux îles Marquises
Inscriptions
sur l’emblème
Sébastopol 1854-55
Cochinchine 1860
Tuyen-Quan 1885
Abomey 1893
Tien-Tsin 1900
Pékin 1900
Indochine 1945-1950-1954
AFN 1952-1962

Le régiment du service militaire adapté de Polynésie française (RSMA-Pf) est un organisme dépendant du Ministère de l'Outre-Mer Français.

Historique[modifier | modifier le code]

Le 1er mars 1989, le Détachement de Polynésie Française est créé à Hiva Oa, aux îles Marquises.

Organisme d’insertion du ministère de l’outre-mer, le GSMA-Pf, armé par des militaires en service détaché, œuvre au profit d’une partie de la jeunesse défavorisée de Polynésie française.

Le groupement recrute des jeunes polynésiens en situation d’échec scolaire pour leur donner une deuxième chance d’insertion dans la société. Ces jeunes polynésiens, recrutés sur volontariat, suivent pendant 12 mois une formation pré professionnelle, dispensée dans un cadre militaire, avant d’être insérés dans la vie active ou dans un cycle de formation qualifiante.

Le 30 septembre 1991, est créé, à Paris, au sein du ministère des DOM-TOM, le Commandement du SMA ([1]).

Implanté sur les archipels de la Polynésie française, le GSMA-Pf s'est développé progressivement par la création de plusieurs détachements. Le premier détachement est créé en 1989 à Hiva Oa, dans les îles Marquises, suivi en 1993 par celui de Hao dans l'archipel des Tuamotu Gambier. En 1995 est créé l'état-major du groupement, installé à Mahina sur l'île de Tahiti. Le 3e détachement s'installe à Tubuai dans l'archipel des Australes en 1996. En juillet 2007, suite aux restructurations des unités, la CFPLI est officiellement créée sur le site de Mahina. Le groupement compte désormais 4 compagnies. À l'été 2010, la 2e compagnie de Hao sera transférée sur Tahiti et mise en sommeil. Une nouvelle section de formation sera alors créée à la CFPLI (compagnie de formation professionnelle, de logistique et d'instruction).

Le drapeau du 11e RIMa est remis au groupement du Service militaire adapté de Polynésie française le 8 mai 2001 ainsi que ses traditions.

En 2013, le GSMA (Groupement du Service Militaire Adapté) devient un régiment, le RSMA[2].

Drapeau du régiment[modifier | modifier le code]

Les noms des batailles s'inscrivent en lettres d'or sur le drapeau, ainsi que l'inscription [3],[4]:

Drapeau du régiment

Décorations[modifier | modifier le code]

Sa cravate ne porte aucune décorations[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. décret 91-1000 au 30 septembre 91
  2. [1]
  3. Décision n°12350/SGA/DPMA/SHD/DAT du 14 septembre 2007 relative aux inscriptions de noms de batailles sur les drapeaux et étendards des corps de troupe de l'armée de terre, du service de santé des armées et du service des essences des armées, Bulletin officiel des armées, n°27, 9 novembre 2007
  4. Arrêté relatif à l'attribution de l'inscription AFN 1952-1962 sur les drapeaux et étendards des formations des armées et services, du 19 novembre 2004 (A) NORDEF0452926A Michèle Alliot-Marie
  5. [2]Le drapeau du 11e Régiment d'Infanterie Coloniale

Lien externe[modifier | modifier le code]

Site officiel