George Ritzer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
George Ritzer

George Ritzer (né en 1940 à New York aux États-Unis) est professeur de la sociologie au College Park de l'Université du Maryland.

Il a publié des monographies abondantes, des manuels pour des étudiants, des réexamens, etc. Il est connu pour ses thèses sur la McDonaldisation.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Frontiers of Social Theory (Colombia University Press)
  • Sociology: Experiencing Changing Societies (5e édition) avec Kenneth Kammeyer et Norman Yetman
  • The McDonaldization of Society, An Investigation Into the Changing Character of Contemporary Social Life (3e édition, 2000 ; publié pour la première fois en 1993) (ISBN 0761986286), livre traduit en 16 langues
  • The McDonaldization Thesis: Exploration and Extensions (1998) (ISBN 0761955402) où Ritzer applique sa thèse à différents secteurs comme le tourisme (« le tourisme postal », « McDisneyization ») ou l'université (« McUniversity »)
  • McDonaldization: The Reader (2002) (ISBN 0761987673)
  • The Globalization of Nothing (2005 ; édition originale, 2004) (ISBN 3-89669-536-3)

Sur George Ritzer[modifier | modifier le code]

  • Matthias Junge, « George Ritzer », dans Stephan Moebius & Dirk Quadflieg (dir.), Kultur. Theorien der Gegenwart, Wiesbaden: VS- Verlag für Sozialwissenschaften, 750 p., 2006. (ISBN 3-531-14519-3)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]