George Cockburn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sir George Cockburn

Sir George Cockburn (22 avril 1772-19 août 1853), 10e baronnet, est un amiral britannique qui s'illustra durant les guerres napoléoniennes et la guerre de 1812 opposant le Royaume-Uni aux États-Unis.

Carrière[modifier | modifier le code]

Né en 1772 à Londres, son père était un riche aristocrate et son grand-père était doyen de Bristol. Il prit la mer dès l'âge de 14 ans et gravit rapidement les grades au sein de la Royal Navy. Officier durant les guerres napoléoniennes, il se fit remarquer par son courage et son audace. Il commanda par la suite de nombreux navires avec succès. Il atteint le grade d'amiral en 1812 et participa activement à la guerre de 1812 contre les Etats-Unis d'Amérique.

L'amiral Cockurn a également transporté Napoléon sur l'ile de Sainte-Hélène en 1815, avec le navire Northumberland, et fut notamment son geôlier durant quelques mois jusqu'à l'arrivée du nouveau gouverneur militaire de l'île, sir Hudson Lowe, en avril 1816. Cockburn quitta Sainte-Hélène le 19 juin 1816 après la relève de sa flotte par celle de l'amiral Malcolm. Ce dernier amena dans l'île les trois commissaires étrangers dépéchés par leur gouvernement respectif pour constater la détention de l'illustre captif.

En 1847, il fut nommé Contre-Amiral du Royaume-Uni.

Ouvrage[modifier | modifier le code]

  • Buonaparte's voyage to St. Helena: comprising the diary of Rear Admiral Sir George Cockburn, during his passage from England to St. Helena, in 1815, Lilly, Wait, Colman and Holden, 1833. (en ligne)
  • Albert Benhamou, L'autre Sainte-Hélène, 2010

Sources[modifier | modifier le code]