Front Deutscher Äpfel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Drapeau du Front Deutscher Äpfel.
Photo de groupe de l'organisation avant un manifestation à Gräfenberg (Bavière) le 18 août 2007.

Le Front Deutscher Äpfel (FDÄ, en français : Front des pommes allemandes) est une organisation satirique allemande constituée à Leipzig en 2004. Il parodie des partis d'extrême droite, particulièrement le Parti national-démocrate d'Allemagne (NPD, Nationaldemokratische Partei Deutschlands).

En référence à l'organisation des partis d'extrême droite passés et actuels, le FDÄ se divise en sous-groupes : il comporte une organisation pour la jeunesse, Nationales Frischobst Deutschland (NFD, Fruits frais nationaux d'Allemagne), une organisation pour les femmes, Bund weicher Birnen (BWB, Union des poires douces ; l'expression allemande « eine weiche Birne haben », avoir une poire douce, signifiant « être tout à fait stupide ») et de nombreuses subdivisions locales. Le nom vient de celui du politicien du NPD, Holger Apfel (en), notamment connu pour ses positions révisionnistes concernant la Seconde Guerre mondiale [1]. Ainsi, manifeste du FDÄ est inspiré par la rhétorique de certains nationalistes, notamment en annonçant une "crise des nations" et en appelant à "un réveil des peuples"[2],[3]


Lors des élections fédérales allemandes de 2013, le FDÄ s'allia avec le "PARTEI" dans le cadre de "l'Operation Bundestagswahl" (en français: l'opération élection fédérale) durant laquelle ils organisèrent plusieurs manifestations contre l'extrême-droite allemande[4],[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. theguardian.com:Dresden parliament in uproar at neo-Nazi outburst (de), consulté le 20 décembre 2013
  2. Site du FDÄ:The Front Manifesto (en), consulté le 21 décembre 2013
  3. Site du FDÄ:Front Manifest (de), consulté le 21 décembre 2013
  4. Site du FDÄ:Operation Bundestagswahl: Erfolg steht bevor!, consulté le 20 décembre 2013
  5. Site du FDÄ:Operation Bundestagswahl: PARTEI siegt! (de), consulté le 20 décembre 2013

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :