Flavia Béchara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Flavia Béchara est une actrice libanaise, qui a joué dans le film Le Cerf-volant (2004).

Elle a aussi joué dans Adam's Wall de Michael MacKenzie (2008).


Le cerf-volant[modifier | modifier le code]

Le cerf-volant, de la libanaise Randa Chahal Sabbag, a obtenu le Lion d'argent et le Prix spécial du jury à la Mostra de Venise.

Le cerf-volant est coproduit par Humbert Balsan, qui a produit les films de l'Égyptien Youssef Chahine, ainsi qu'Intervention divine du Palestinien Elia Suleiman auquel Le cerf-volant a été beaucoup comparé. "La France est importante pour la coproduction au Liban et je milite beaucoup pour que cette collaboration continue", a souligné le producteur lors de la sortie du film, en 2004.


Le film raconte l'histoire d'un amour impossible entre une jeune fille libanaise et un garde-frontière druze servant l'armée israélienne. Le debut du film expose la vie quotidienne d'une jeune fille de condition modeste, Lamia (Flavia Béchara) : elle va à l'école en uniforme, s'amuse au cerf-volant avec son petit frère. Mais sa vie change de cours lorsque les patriarches du village décident de la marier à son cousin Samy qui vit dans la partie annexée par Israël. L'adolescente, bien qu'elle ne consente pas à ce mariage, doit quitter son petit frère et sa mère. Après que son mariage soit célébré dans son village, sans la présence de l'époux, Lamia doit franchir seule, à pied, vêtue de sa robe de mariée la frontière libano-israélienne. Elle se retrouve ainsi de l'autre côté de la frontière, confrontée à une société bouleversée par la modernité. Elle ne parvient pas à s'intégrer et se refuse à son époux, Samy. Fuyant sa belle-famille, elle va peu à peu s'éprendre du jeune soldat druze qui l'observe avec ses jumelles du haut de sa tour de contrôle.


La réalisatrice de Civilisé a reconstitué au Liban, près du Mont Hermon, entre des villages druzes, chrétiens et sunnites, la ligne de fracture. "On a essayé, dit-elle, de recréer la vallée des cris et des larmes, qui existe réellement et qui s'appelle ainsi parce que les villageois crient et se parlent au mégaphone" de part et d'autre de la frontière. Dans le cadre austère de collines sèches, Le cerf-volant emprunte le ton du conte avec une dimension de rêve et de l'humour. "Je voulais faire des comédies, explique Randa Chahal Sabbag, mais je suis née dans une région tragique. Pourtant, si on ne dit pas les choses dramatiques avec un peu d'humour, ça ne passera pas". Pour la cinéaste, cette histoire d'amour impossible "pourrait aussi bien se passer le long de la frontière entre la Grèce et la Turquie, où il y a 180 km de barbelés appelés +ligne Attila+, en Corée, en Palestine... partout où une frontière fait de l'Autre un étranger, un ennemi".

Liens externes[modifier | modifier le code]

Le cerf-volant sur AlloCiné :

Extrait du Cerf-volant

Site officiel de Adam's Wall

Lien externe[modifier | modifier le code]