Fablehaven

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fablehaven
Auteur Brandon Mull
Genre Fantastique
Fantasy
Version originale
Titre original Fablehaven
Éditeur original Shadow Mountain Publishing
Langue originale Anglais américain
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Date de parution originale 2006 - 2010
Version française
Traducteur Marie-José Lamorlette
Lieu de parution Paris
Date de parution 2001 - 2013
Couverture Brandon Dorman

Fablehaven est une série de romans fantasy écrite par Brandon Mull pour la jeunesse, best-seller selon The New York Times[1]. Elle est publiée par Shadow Mountain et Simon & Schuster.

Brièvement, la série raconte l'histoire de Kendra, 13 ans, et Seth, 11 ans, qui partent en vacances chez leur grands-parents et qui apprennent que leur grand-père est le gardien d'une réserve où logent énormément de créatures fantastiques, qu'elle soit des feé jusqu'au gobelins et dans certain cas des demons (comme Bahumat à Fablehaven).

Le code du sanctuaire[modifier | modifier le code]

1

Afin d’offrir un sanctuaire aux créatures magiques, et de permettre la cohabitation harmonieuse de nombreuses formes de vie magiques et non-magiques, ce traité définit un certain nombre d’obligations auxquelles toute créature souhaitant demeurer dans l’enceinte de Fablehaven doivent se soumettre.

2

Il appartient au gardien d’autoriser ou d’interdire l’accès au sanctuaire dans son ensemble, ainsi que d’autoriser ou interdire l’accès à ses domaines privés à l’intérieur du sanctuaire. Tout être accepté dans la réserve est inscrit par le gardien dans le registre prévu à cet effet.

3

Une fois admise, aucune créature ne doit chercher à quitter Fablehaven. Toutes les créatures demeurent dans le sanctuaire doivent jurer de ne pas franchir les frontières définies par le gardien au moment de leur admission. Certaines frontières déterminent un terrain neutre que partagent de nombreuses créatures d’autres signalent des territoires réservés. Ceux qui les transgressent renoncent aux droits de protection que leur accorde ce traité. Toutes ces dispositions seront détaillées par le gardien au moment de leur admission à Fablehaven.

4

L’usage de pouvoirs magiques ou pouvant entrainer la mort est strictement interdit à l’encontre des créatures de Fablehaven, si ce n’est pour répondre à l’usage de ces mêmes pouvoirs. La violence n’est tolérée qu’en réponse à la violence et uniquement à hauteur de l’agression initiale. Les créatures non-magiques à l’intelligence infra-humaine ne bénéficient pas de cette protection dans le cadre de la chasse. Toutes les créatures qui demeurent dans ce sanctuaire doivent jurer de se plier à ces lois.

5

Quatre nuits par an, les solstices et les équinoxes, sont considérées comme nuits de festivités, pendant lesquelles la plupart des frontières sont levées et toutes les autres règles du sanctuaire suspendues. Mais même pendant les nuits de festivités, aucune créature n’a le droit d’entrer dans la demeure du gardien sans y avoir été invitée.

6

Si elles profitent de la protection qu’offre ce traité, les créatures non-magiques comme les humains, dont le gardien, ne peuvent pas, par nature, être liées par la magie de ce traité. Ce qui ne les empêchera pas d’en subir les conséquences en cas de violation des règles du traité. Tout humain, ou autre créature, non soumis à ces restrictions qui s’aventurerait dans les territoires interdits de la réserve, ou ferait usage de magie ou de violence, se verrait privé, par degré, des protections garanties par le traité.

7

Les créatures retenues prisonnières dans ce sanctuaire représentent une menace pour le traité. Elles ne devront pas franchir les frontières des domaines qui leur ont été assignés et il ne faudra en aucun cas chercher à les libérer.

8

De nombreuses créatures devront se soumettre à des clauses supplémentaires, afin d’avoir le droit d’entrer à Fablehaven. Toute demande d’arbitrage ou plainte devra être adressée au gardien qui est la seule autorité ayant le droit de modifier cet accord.

Rôle et obligations du gardien du sanctuaire[modifier | modifier le code]

1

Le gardien jure de chercher à servir au mieux les intérêts des créatures à sa charge, quelle que soit leur apparence, appartenance ou popularité. Le gardien jure de maintenir l’ordre nécessaire pour protéger les uns des autres les habitants de la réserve. Le gardien s’engage à défendre toutes les créatures confiées à sa charge, même s’il doit pour cela mettre sa vie en jeu.

2

Le gardien doit garder secret l’emplacement du sanctuaire et protéger tous les éléments physiques ou trésors qui s’y trouvent. Le gardien peut désigner des assistants, magique ou non-magiques, pour l’aider à prendre soin du sanctuaire en fonction de ce qu’il juge prudent ou nécessaire.

3

Le gardien assume la responsabilité de l’entretien de la réserve, comprenant l’ensemble de la vie sauvage, magique et non-magique, de la flore et des structures nécessaires ; résidences, dépendances, etc. Le gardien accepte également de veiller sur le mammifère produisant le lait qui nourrit le peuple des fées et permet aux humains de percevoir les éléments magiques du sanctuaire.

4

Le gardien acquerra et admettra de nouvelles créatures dans le sanctuaire en fonction de ce qu’il juge convenable et raisonnable. Le gardien pourra, à l’occasion, échanger des créatures avec les marchands autorisés pour le bien de l’espèce et de l’ensemble de la population du sanctuaire

5

Le gardien est le maitre du Golem du domaine, qui lui obéit en permanence.

Liste des livres[modifier | modifier le code]

  1. Le Sanctuaire secret, 2009 ((en) Secret Sanctuary, 2006)
  2. La Menace de l'étoile du soir, 2010 ((en) Rise of the Evening Star, 2007)
  3. Le Fléau de l'ombre, 2010 ((en) Grip of the Shadow Plague, 2008)
  4. Le Temple des dragons, 2011 ((en) Secrets of the Dragon Sanctuary, 2009)
  5. La Prison des démons, 2011 ((en) Keys to the Demon Prison, 2010)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]