Effet Aharonov-Bohm

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'effet Aharonov-Bohm est un phénomène quantique décrit en 1949 par Ehrenberg et Siday et redécouvert en 1959 par David Bohm et Yakir Aharonov : la figure d'interférence entre deux faisceaux d'électrons peut être modifiée par la présence d'un champ magnétique en dehors des trajectoires classiques des électrons. L'effet Aharonov-Bohm est une mise en évidence quantique que la quantité de mouvement (classique) des particules de charge q est égale à q \mathbf{A}\mathbf{A} est le potentiel vecteur.

Références[modifier | modifier le code]

  • (en) Y. Aharonov et D. Bohm, « Significance of electromagnetic potentials in quantum theory », Phys. Rev., vol. 115,‎ 1959, p. 485-491 (lien DOI?).
  • (en) Y. Aharonov et D. Bohm, « Further Considerations on Electromagnetic Potentials in the Quantum Theory », Phys. Rev., vol. 123,‎ 1961, p. 1511-1524 (lien DOI?).
  • (en) W. Ehrenberg et R. E. Siday, « The Refractive Index in Electron Optics and the Principles of Dynamics », Proc. Phys. Soc., vol. B62,‎ 1949, p. 8-21 (lien DOI?).