Douze Généraux célestes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bouddha Bhaisajyaguru (au centre) accompagné par un des douze généraux célestes

Dans quelques confessions bouddhistes, les douze généraux célestes ou douze généraux divins sont des divinités protectrices, ou yaksha de Bhaisajyaguru, le Bouddha de la guérison. Ils sont présentés dans le Bhaiṣajyaguruvaidūryaprabharāja sūtra[1] et collectivement appelés

  • en chinois traditionnel : 十二神將 ; pinyin : Shí'èr Shén Jiāng
  • en japonais: (十二神将, Jūni Shinshō?) ou (十二神王, Jūni Shinnō?) ou (十二薬叉大将, Jūni Yakusha Taishō?)[2].

Noms des généraux[modifier | modifier le code]

Les noms des généraux sont [2]:

Sanskrit kanji Japonais romanisé Pinyin
Kumbhīra 宮毘羅
金毘羅 ({{{2}}}?)
Kubira
Kompira (Shinto)
Guānpíluò
Jīnpeíluò
Vajra 伐折羅 ({{{2}}}?) Basara, Bazara Fázhéluò
Mihira 迷企羅 ({{{2}}}?) Mekira, Meikira Míqǐluò
Aṇḍīra 安底羅 ({{{2}}}?) Anteira Āndǐluò
Anila 頞儞羅 ({{{2}}}?) Anira Ènǐluò
Sandilya (Rishi) (en) 珊底羅 ({{{2}}}?) Santeira Shāndìluò
Indra 因達羅
帝釈天 ({{{2}}}?)
Indara Yīndàluò
Dìshìtiān
Pajra 波夷羅 ({{{2}}}?) Haira Bōyìluò
Mahoraga 摩虎羅
摩睺羅伽 ({{{2}}}?)
Makora
Makura
Mòhǔluò
Mòhóuluòjiā
Kinnara 真達羅 ({{{2}}}?) Shintara, Kimnara Zhēndàluò
Catura 招杜羅 ({{{2}}}?) Shōtora
Shatora
Zhāodùluò
Vikarāla 毘羯羅 ({{{2}}}?) Bikara
Bigyara
Píjiéluò

La déesse Marichi, protectrice des guerriers et protectrice contre le feu, est parfois vénérée comme l'un des Douze généraux célestes[2].

Culture populaire[modifier | modifier le code]

Des statues des douze généraux célestes sont installées à Ngong Ping (en), Hong Kong, près des statues du Grand Bouddha.

Général Catura à Ngong Ping

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mary Neighbour Parent, JAANUS - Japanese Architecture and Art Net Users System, online,‎ 2001 (lire en ligne)
  2. a, b et c Mark Schumacher, « 12 Divine Generals of Yakushi Buddha », A to Z Photo Dictionary: Japanese Buddhist Statuary (consulté le 24 juin 2009)