Discussion:Maintenance

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Autres discussions [liste]
  • Suppression -
  • Neutralité -
  • Droit d'auteur -
  • Article de qualité -
  • Bon article -
  • Lumière sur -
  • À faire -
  • Archives

sens de "conditionnel"[modifier | modifier le code]

L'expression "maintenance conditionnelle" semble être un calque de l'anglais "conditional maintenance". Il faut savoir que le terme anglais "condition" a aussi le sens d' "état" (operating condition = état de fonctionnement, in perfect condition = en parfait état, indicators of condition / signatures of conditions = indications sur l'état du matériel, "starting condition = état de départ (d'un équipement), condition monitoring = surveillance de l'état du matériel, surface condition = état de surface, etc.). "Conditional" dans "Conditional maintenance" voudrait dire non pas "conditionnel" au sens de "subordonné à certaines conditions" mais "subordonné à l'état du matériel". "Conditional maintenance" a d'ailleurs pour synonyme "condition-based maintenance". Il faudrait approfondir la question et tirer les choses au clair.
--Elnon 27 février 2007 à 20:25 (CET)

liens externes et pub[modifier | modifier le code]

De façon récurrente, des liens renvoyant vers des sites commerciaux sont insérés anonymement à la fin de l'article. C'est désolant ! --Elnon 7 avril 2007 à 01:28 (CEST)

types de maintenance[modifier | modifier le code]

Le terme de maintenance a aussi une signification différenciée suivant les domaines d'emploi. En informatique, on parle assez régulièrement de 3 types de maintenance pour un logiciel:

  • maintenance corrective : la gestion des bogues
  • maintenance évolutive  : sans changer la fonctionnalité du logiciel concerné, cette activité consiste à porter l'application sur des versions plus récentes des logiciels de base, voire à migrer l'application sur de nouveaux logiciels de base; un logiciel de base est un logiciel nécessaire - pré-requis - pour l'exécution de l'application; exemple de logiciel de base : le système d'exploitation, un système de gestion de base de données.
  • maintenance adaptative : cette activité consiste à faire vivre l'application en l'enrichissant de fonctions supplémentaires, de modules supplémentaire, ou en remplaçant une fonction existante par une autre, voire en proposant une approche différente.
Oui, sauf que tu as inversé la maintenance évolutive et adaptative. Comme le nom l'indique, la maintenance évolutive consiste à faire "évoluer" l'application en y ajoutant de nouvelles fonctions, tandis que la maintenance adaptative vise à adapter l'application aux évolutions de son environnement techniques. --Ericxtn 1 octobre 2007 à 19:22 (CEST)
"maintenance évolutive", "maintenance adaptative", c'est du jargon, on pourrait très bien parler simplement d' "évolution" et d' "adaptation", le mot maintenance n'est pas employé ici dans son sens strict. Et puis, à s'en tenir aux mots, une maintenance évolutive, c'est une maintenance qui évolue dans ses concepts, la façon dont elle est pratiquée, une "maintenance adaptative", c'est une maintenance qui s'adapte.--Elnon 1 octobre 2007 à 22:02 (CEST)

Travail sur l'expression, etc.[modifier | modifier le code]

Que doit-on comprendre par "maintenance systématique, périodique ou programmée" ? S'agit-il en fait de trois sous-types distincts (il faut alors un pluriel), ou faut-il comprendre que la maintenance systématique est soit périodique, soit programmée ? Si c'est le cas, quelle différence y-a-t-il entre "périodique" et "programmée" ? En quoi une maintenance périodique ne pourrait-elle être qualifiée de "programmée" ? Le contraire de "périodique" n'est-il pas "non périodique" ? C'est confus.

Je ne connaissais pas le proverbe "Rien de plus définitif que le provisoire". Ne l'appliquons pas en tout casà la page "Maintenance".

So much for now.--Elnon 10 août 2007 à 23:16 (CEST)

Différence entre "Maintenance" et "Entretien" et autres modifs proposées par 195.42.56.44[modifier | modifier le code]

A plusieurs reprise, 195.42.56.44 a proposé d'ajouter le passage suivant dans l'introduction de l'article :

"La maintenance prend également en charge les études d'amélioration du process, de fiabilité, de qualité, de sécurité, d'environnement et la gestion et l'organisation de son propre service ou des lignes de production.

Attention aux abus de langage ! Le mot "maintenance" est souvent employé à tort pour désigner les actions d' "entretien". Ces deux notions sont bien différentes, mais elles sont cependant complémentaires. La maintenance concerne les énergies (électricité, pneumatique, mécanique, hydraulique, automatique, électronique, informatique...) tandis que l'entretien a en charge tout ce qui n'est pas technologique (nettoyage, graissage, peinture, plomberie, serrurerie, menuiserie, vitrerie, vidange, contrôle de niveau...)."

Pour les raisons évoquées plus bas, j'ai fait plusieurs reverts sur ces modifs, mais 195.42.56.44 persiste à les ajouter sans justifier sa position. Je pense donc utile d'ouvrir un espace de discussion, en espérant que cela fasse avancer les choses.

Ce que je reproche aux modifs :

  • Sur la première phrase :
    • La forme est très discutable : la "maintenance", en tant que concept, ne prend pas en charge l'organisation d'un service ! C'est le service maintenance qui prend en charge son organisation et sa gestion. En plus, c'est complètement superfétatoire d'écrire qu'un service maintenance gère son propre service ! Et c'est complètement faux de dire qu'un service maintenance prend en charge la gestion et l'organisation des lignes de production ! Qu'il puisse donner une opinion, oui, mais de là à dire qu'il gère les lignes de production, c'est ridicule.
    • Sur le fait que la maintenance prenne en charge la qualité, les études d'amélioration... D'abord c'est mal dit : la maintenance ne "prend pas en charge la qualité". Elle doit intégrer des contraintes liées à la qualité, à l'environnement, ... Mais quel service n'a pas à intégrer ces contraintes ? Par contre, effectivement, un service maintenance peut être chargé de participer à des études d'amélioration du process, mais il n'est pas le seul acteur à gérer ce genre d'étude. Enfin, cette phrase est tournée de telle sorte qu'elle ne ne concerne que l'industrie alors que la maintenance est une activité qui dépasse largement le cadre industriel ( que veut dire cette phrase si l'on parle de maintenance de logiciel ?).
  • Sur différence entre "entretien" et "maintenance" :
    • Sur la forme, c'est très mal dit. Des phrases comme "Attention aux abus de langages !" n'ont rien à faire dans WP.
    • Sur le fond, c'est totalement faux. Depuis quand la maintenance n'incluerait pas les vidanges, le graissage... ???? "La maintenance concerne les énergies" !!! Déjà ça ne veut rien dire, et c'est totalement faux. Voir la définition proposée par l'AFNOR en introduction. La maintenance concerne TOUS les types d'équipements. De plus, là encore il s'agit d'une vision complètement industrielle qui ne s'applique en rien à la maintenance en générale, et donc n'a rien à faire dans l'intro.
    • Cela ressemble à un point de vue personnel, évidemment non sourcé, et fait par une adresse IP.

Bref, je revert une nouvelle fois, en gardant le minimum qui semble acceptable. Si quelqu'un veut entamer une discussion, qu'il le fasse ici. Sinon, un rappel : 3 reverts de suite sur l'article provoquera probablement un blocage de la page par un admin et un retour à la version d'avant les modifs.

Je suggère amicalement à 195.42.56.44 de lire quelques livres sur la maintenance avant de chercher à améliorer l'article, et de s'informer aussi sur le fonctionnement de WP. --Ericxtn 1 octobre 2007 à 19:10 (CEST)

La maintenance, un fourre-tout ?[modifier | modifier le code]

Les remarques de Ertxtn me paraissent justifiées. "La maintenance" n'a pas pour fonction première la recherche de la qualité, ni l'amélioration de la productivité, ni la gestion de son propre service, et ce faisant à se démarquer de "l'entretien".

Il me semble par ailleurs que les Québécois préconisent uniquement le terme "entretien", laissant "maintenance" aux anglophones. Si ce dernier terme existe en français (les Anglais nous l'ont emprunté au Moyen Age), il n'a pris l'acception anglaise que récemment. Dans un numéro de la revue Paris-Match daté du 20 juin 1964, une publicité pour la compagnie aérienne néerlandaise KLM et ses services techniques à Amsterdam, disait : "Plus de 30% des travaux d'entretien exécutés par KLM le sont pour d'autres compagnies aériennes" et encore "Les équipes d'entretien KLM ont fait la preuve de leur supériorité technique". Devinez quel est le mot qui serait employé aujourd'hui à la place d' "entretien" ?

Quoi qu'il en soit, il faut s'en tenir à la définition de l'AFNOR même si elle est appelée à évoluer en même temps que la discipline.

En passant, existe-t-il une définition officielle pour les mots "maintenancien", "maintenancier", "maintenanceur" (et j'allais oublier "maintenicien") ?

Enfin, y a-t-il un portail consacré à "la maintenance" dans WP ?

--Elnon 1 octobre 2007 à 21:46 (CEST)

A propos de l'expression "la total productive maintenance" citée dans un des liens externes"[modifier | modifier le code]

Pourquoi cet article féminin devant l'expression en anglais japonais "total productive maintenance", pourquoi pas "le", et pourquoi pas "la totale productive maintenance" pendant qu'on y est ? Pourquoi ne pas traduire en un français correct, clair, qui montre qu'on a compris le sens de l'expression anglaise ?

"Total productive maintenance" serait mieux rendu par « maintenance totale de la production » ou « maintenance totale des équipements de production » (dans les deux cas "MTP"). L'adjectif anglais "productive" est mis pour "production" (ce pourrait d'ailleurs être tout aussi bien "production-based") et n'a rien à voir avec la productivité.--Elnon (d) 12 décembre 2007 à 02:20 (CET)


Pour avoir mis en place la méthode TPM, il ne s'agit pas d'une maintenance totale de la production, mais bien d'une maintenance totale productive, le but étant d'améliorer la productivité en confiant une partie de la maintenance aux opérateurs.--Yves.bernard (d) 16 février 2011 à 21:48 (CET)