Derog Gioura

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Derog Gioura
Fonctions
Président de la République et Chef de gouvernement
10 mars 200329 mai 2003
Prédécesseur Bernard Dowiyogo
Successeur Ludwig Scotty
Biographie
Date de naissance 1931 ?
Lieu de naissance Ubenide (Nauru)
Date de décès 25 septembre 2008
Nationalité nauruan

Derog Gioura, peut-être né en 1931 à Ubenide et mort le 25 septembre 2008, est un homme politique nauruan, ancien ministre et président de Nauru du 10 mars au 29 mai 2003.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le 10 mars 2003, le président Bernard Dowiyogo meurt au cours d'une opération chirurgicale au cœur à Washington (États-Unis)[1]. Derog Gioura lui succède alors par intérim puis est élu par le Parlement le 20 mars. Les élections législatives organisées le 3 mai débouchent sur une contestation des résultats entre Derog Gioura et René Harris[1].

Le 29 mai 2003, Derog Gioura est victime d'un infarctus du myocarde et est transféré dans un hôpital de Melbourne (Australie). Le même jour, Ludwig Scotty est désigné comme son successeur[2]. Derog Gioura revient à Nauru après avoir récupéré et devient ministre de la Femme et de la Famille lors de l'accession de René Harris à la présidence le 8 août 2003.

Le 22 juin 2004, un nouveau vote de défiance renverse René Harris au profit de Ludwig Scotty et Derog Gioura perd son portefeuille ministériel. Il conserve toutefois son siège au Parlement jusqu'en octobre 2004 lorsque celui-ci est dissout.

Mandat présidentiel[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Encyclopedia of the Nations - Histoire de Nauru
  2. (en) World Statesmen - Nauru