Dayton Dutch Lions

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dayton Dutch Lions

Logo du Dayton Dutch Lions
Généralités
Nom complet Dayton Dutch Lions Football Club
Surnoms Dutch Lions
Fondation 2009
Statut professionnel depuis 2011
Couleurs orange et bleu
Stade Beavercreek Stadium, Beavercreek, Ohio
(5 000 places)
Championnat actuel USL Pro
Président Drapeau : Pays-Bas Erik Tammer
Drapeau : États-Unis Mike Mossel
Entraîneur Drapeau : États-Unis Patrick Bal
Site web www.daytondutchlionsfc.com

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Dernière mise à jour : 5 juin 2013.

Le Dayton Dutch Lions est un club américain de soccer, basé à Beavercreek dans l'Ohio. Fondé en 2009, il fait partie depuis 2011 des clubs présents en USL Pro, 3e division américaine dans la Structure pyramidale des ligues de soccer aux États-Unis, après s'être promu de National Premier Soccer League en fin d'année 2010[1].

Le club est présidé depuis sa création par le néerlandais Erik Tammer et entrainé par Patrick Bal.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'équipe est soutenue par le club néerlandais du championnat d'Eredivisie, le FC Twente, et est la propriété d'Erik Tammer et de Mike Mossel. Tammer est un ancien joueur professionnel qui a joué pour des clubs comme Heerenveen et le Sparta Rotterdam, alors que Mossel jouait en Europe pour le RBC Roosendaal et Turnhout et en USL pour les Cincinnati Riverhawks suite à l'obtention de son diplôme à la Xavier University.

Le club joue sa première rencontre le 8 mai 2010 avec un résultat nul de 3-3 contre les Cincinnati Kings. Le premier but de l'équipe est inscrit par Eddie Hertsenberg[2].

Le 8 juillet 2010, les Lions annonce qu'ils vont intégrer la seconde division d'USL pour la saison 2011 tout en ajoutant une branche féminine au club qui entre en W-League. Lors de son annonce, le copropriétaire Mike Mossel déclare "La promotion en USL-2 et le développement d'un club de W-League n'était qu'une question de temps. Pour être les meilleurs, on doit commencer à jouer parmi les clubs des échelons supérieurs. On veut s'établit et je crois que l'on a fait suffisamment dans notre première saison en PDL. Mais, le plus important, c'est que notre décision a été prise avec notre Premier Academy à l'esprit"[3]. Avec la fusion de la première division et seconde division d'USL s'est formée l'USL Pro en 2011 et les Dutch Lions sont annoncés comme équipe fondatrice[1].

En Coupe des États-Unis, les Lions atteignent les quarts de finale lors de l'édition 2012 après avoir défait le Columbus Crew, franchise de Major League Soccer, sur le score de 2 à 1 au troisième tour puis les Michigan Bucks dans le temps additionnel du quatrième tour. Ils sont finalement éliminés par le Sporting Kansas City (3–0) qui finira champion. En 2013, les Lions sont éliminés au troisième tour de la compétition par les Columbus Crew sur le même score que lors de la précédente édition.

Partenariats internationaux[modifier | modifier le code]

Le 17 janvier 2011, les Dutch Lions signent un contrat de cinq ans avec les champions d'Eredivisie du FC Twente afin d'encourager le développement des joueurs, des équipes de jeunes et éventuellement faciliter les prêts et transferts de joueurs entre les deux équipes[4].

Supporters[modifier | modifier le code]

Les principaux supporters des Dutch Lions sont l'Oranje Legion[5].

Stade[modifier | modifier le code]

Le club joue ses matchs à domicile au Beavercreek Stadium, sur le campus de la Beavercreek High School, dans les environs de Beavercreek, en Ohio. Les couleurs de l'équipe sont le orange, le blanc et le bleu.

Joueurs et encadrement[modifier | modifier le code]

Effectif actuel[modifier | modifier le code]

le 16 mars 2014

No. Nat. Position Nom du joueur
1 Drapeau des États-Unis G Sean Teepen
2 Drapeau des États-Unis D Shane Smith
3 Drapeau de Trinité-et-Tobago D Kevan George (prêté par Columbus)
4 Drapeau des États-Unis M Matt Walker (prêté par Columbus)
6 Drapeau des États-Unis M Sebastien Thuriere
8 Drapeau des États-Unis M Joel DeLass
9 Drapeau des États-Unis M David Clemens
11 Drapeau des États-Unis M Eric Kissinger
12 Drapeau des États-Unis G Brad Stuver (prêté par Columbus)
13 Drapeau des États-Unis A Ryan Finley (prêté par Columbus)
No. Nat. Position Nom du joueur
14 Drapeau des États-Unis A Yannick Smith
15 Drapeau du Brésil D Matheus Diovany
17 Drapeau des États-Unis A Cameron Vickers
18 Drapeau des États-Unis M Eddie Hertsenberg
19 Drapeau des États-Unis D Ross Friedman (prêté par Columbus)
20 Drapeau du Brésil A Guilherme Ribeiro Félix
21 Drapeau du Japon M Shintaro Harada
22 Drapeau du Brésil A Jackson Beckham da Silva
23 Drapeau des États-Unis A Joe Broekhuizen

Staff[modifier | modifier le code]

Patrick Bal: entraîneur-chef
Jack Hermans: entraîneur adjoint
Erik Tammer: entraîneur adjoint
Candy Norman: préparateur physique

Joueurs emblématiques[modifier | modifier le code]

  • Drapeau des Pays-Bas Bas Ent
  • Drapeau des Pays-Bas Geert den Ouden
  • Drapeau des Pays-Bas Oscar Moens
  • Drapeau de l'Angleterre Joe Tait
  • Drapeau des Pays-Bas Hans van de Haar

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

Bilan[modifier | modifier le code]

Saison par saison[modifier | modifier le code]

Année Ligue Rang J G N P BP BC Diff Pts Playoffs US Open Cup
2010 PDL 3 16 8 5 3 32 20 12 29 1T
2011 USL Pro 12 24 2 6 16 21 54 -33 12 1T
2012 USL Pro 9 24 4 10 10 20 29 -9 22 QF
2013 USL Pro 7 8 4 2 2 12 12 0 14 3T
2014 USL Pro 3T

Au 5 juin 2013[8]
Rang = Rang en USL Pro; J = Matchs joués; G = Gagné; N = Nul; P = Perdu; BP = Buts pour; BC = Buts contre; Diff = Différence de buts; Pts = Points; Playoffs = USL Pro Playoffs; Open Cup = Lamar Hunt US Open Cup
— = N'a pas participé; 1T = 1er tour; 2T = 2e tour; 3T = 3e tour; 4T = 4e tour; QF = Quarts de finale; DF = Demi-finale; F = Finale.

Affluence moyenne[modifier | modifier le code]

Les affluences sont calculées à l'aide des données fournies par le club lors de ses rencontres à domicile[9].

  • 2010: 1 724, 6e affluence de PDL
  • 2011: 560, seuls 9 affluences ont été prises en compte par manque de données.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Dutch Lions Join USL PRO par uslsoccer.com
  2. (en) Cincinnati Kings at Dayton Dutch Lions 3:3 sur uslsoccer.com
  3. (en) Dutch Lions Join USL-2 sur uslsoccer.com
  4. (en) Dutch Lions Ink 5-Year Partnership par uslsoccer.com
  5. (en) Oranje Legion
  6. (en) Sonny Silooy Named Dayton Head Coach sur uslsoccer.com
  7. (en) Dutch Lions and Silooy Part Ways sur uslsoccer.com
  8. (en) USL Pro Standings sur uslpro.uslsoccer.com
  9. (en) Previous Season Stat Archives sur uslsoccer.com

Liens externes[modifier | modifier le code]