David Fauquemberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
David Fauquemberg en dédicace à la Comédie du Livre de Montpellier en 2011

David Fauquemberg est un écrivain et traducteur français né en 1973, auteur de Nullarbor (prix Nicolas-Bouvier 2007) et Mal tiempo (Fayard, 2009).

Ce reporter pour les revues XXI, Long cours et le magazine Géo est en outre traducteur depuis l'anglais, notamment de l'Écossais James Meek, de l’Américain Willy Vlautin ou du Canadien Robert Hunter...

Le premier roman commence aux portes orientales de la plaine de Nullarbor. Mais l'essentiel de la narration souvent laconique porte sur les rencontres sur la route en Australie-Occidentale d'un pauvre chemineau venu de Melbourne, donne un tableau sans concession de la petite pêche lucrative depuis Fremantle au large dans l'océan Indien, s'attarde sur les rivages et les mangroves près de Broome, en particulier ceux des terres aborigènes de Wreck point. La partie ultime décrit une grande famille aborigène qui accueille le vagabond français enfin dénommé Napoléon ou Yagoo. Elle appartient, comme la femme gardienne de la mémoire le lui rappelle, essentiellement au peuple Bardi, déporté au milieu du XXe siècle de l'île Sunday vers les rivages à la fois splendides, austères et dangereux de la Grande Terre australe.

Son second roman, Mal tiempo, l'histoire d'un boxeur cubain, a reçu le prix Millepages 2009, et le Prix littéraire des Hebdos en Région en 2010[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans
GéoGuide
  • Coauteur de plusieurs titres publiés par Gallimard-Loisirs, notamment : Andalousie, Espagne Côte est, Cuba, Argentine, Australie

Traductions[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Site officiel

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Lauréats depuis 2008, sur le site du SPHR.