Déhiscence

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sur les autres projets Wikimedia :

Biologie végétale[modifier | modifier le code]

La déhiscence est l'ouverture spontanée d'organes végétaux clos (anthères, fruits) suivant des zones définies, pour livrer passage à leur contenu.

Le colchique, l'iris, le pavot, le tabac ont des fruits déhiscents.

En été, les fruits de l'acanthe explosent, projetant les graines au loin et permettant une meilleure dissémination.

La silique, fruit du colza, est également un fruit déhiscent.

L'indéhiscence est l'incapacité d'une telle ouverture. Les akènes (fruits secs) du tilleul, des fraisiers ou des pissenlits véritables ne s'ouvrent pas. Ils sont indéhiscents.

Biologie animale[modifier | modifier le code]

On parle également de déhiscence dans le cas, par exemple, de la mue des arthropodes s'effectuant grâce à des lignes de déhiscence qui permettent l'ouverture de l'ancienne cuticule que l'animal rejette.

Biologie humaine[modifier | modifier le code]

Terme médical signifiant une ouverture ou une rupture anormale d'un tissu (muscle, fascia, os) en cours de cicatrisation.