Chota Imambara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chota Imambara
Image illustrative de l'article Chota Imambara
Présentation
Nom local ourdou : چھوٹا امامباڑا, hindi : छोटा इमामबाड़ा
Type Hosseiniyeh
Date de construction 1838
Commanditaire Muhammad Ali Shah (en)
Géographie
Pays Drapeau de l'Inde Inde
Région Uttar Pradesh
Commune Lucknow
Localisation
Coordonnées 26° 52′ 26″ N 80° 54′ 16″ E / 26.873784, 80.904409 ()26° 52′ 26″ Nord 80° 54′ 16″ Est / 26.873784, 80.904409 ()  

Géolocalisation sur la carte : Uttar Pradesh

(Voir situation sur carte : Uttar Pradesh)
Chota Imambara

Géolocalisation sur la carte : Inde

(Voir situation sur carte : Inde)
Chota Imambara

Chota Imambara (ourdou : چھوٹا امامباڑا, hindi : छोटा इमामबाड़ा), aussi connu sous le nom de Hussainabad Imambara (ourdou : حسینآباد امامباڑا, Hindi: हुसैनाबाद इमामबाड़ा) est un monument situé à Lucknow, Uttar Pradesh, Inde. Construit comme hosseiniyeh ou comme salle de rassemblement pour les chiites par Muhammad Ali Shah (en), troisième Nawab d'Awadh (en), en 1838[1], il servira finalement de mausolée pour lui et sa mère[2].

Description[modifier | modifier le code]

Gros plan de la façade principale

Il est situé près du Imambara Bara avec une imposante porte, Rumi Darwaza (en), se dressant sur la route y menant[2]. Le bâtiment est également connu comme le palais des lumières à cause de ses décorations et à cause des chandeliers allumés durant des évènements particuliers comme Mouharram[3].

Les chandeliers utilisés pour décorer l'intérieur du bâtiment viennent de Belgique[4]. La couronne de Muhammed Ali Shah et la tazia cérémonielle s'y trouvent également[2].

Le bâtiment est constitué d'un dôme doré et de plusieurs tourelles et minarets. Les tombes de Muhammad Ali Shah et des autres membres de sa famille sont à l'intérieur de l’hosseiniyeh. Les tombes de la fille de Muhammad Ali Shah et de son mari sont deux répliques du Taj Mahal. Les murs sont décorés de calligraphie arabe[2].

L'eau des fontaines et des plans d'eau à l'intérieur de l'hosseiniyeh viennent directement de la rivière Gomtî[5].

Satkhanda[modifier | modifier le code]

À l'extérieur de l’hosseiniyeh se trouve la tour de guet appelée Satkhanda ou tour aux sept étages. Bien qu’elle soit appelée Satkhanda cette tour n'a que quatre étages car sa construction a été abandonnée à la mort d'Ali Shah. Satkhanda a été construite entre 1837 et 1842[2]. Il voulait la faire à l’identique du Qûtb Minâr de Delhi et de la tour penchée de Pise. Son utilisation principale est l'observation lunaire.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)Tornos India – About Us – Nawabs of Avadh
  2. a, b, c, d et e (en) Sarina Singh, Lonely Planet India, Lonely Planet,‎ 2010 (ISBN 978-1-74220-347-8, lire en ligne), p. 430
  3. (en) Arthur Murrell's Frontier Camera - 1, Lulu.com (ISBN 978-1-85829-073-7, lire en ligne), p. 19
  4. (en) Marshall Cavendish Corporation, World and Its Peoples: Eastern and Southern Asia, Marshall Cavendish,‎ 2007 (ISBN 978-0-7614-7631-3, lire en ligne), p. 448
  5. (en) Tourism Management, APH Publishing,‎ 2007 (ISBN 978-81-313-0047-3, lire en ligne), p. 161–

Sur les autres projets Wikimedia :