Centrale nucléaire de Ringhals

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Centrale nucléaire de Ringhals
Image illustrative de l'article Centrale nucléaire de Ringhals
La centrale nucléaire de Ringhals
Administration
Pays Drapeau de la Suède Suède
Coordonnées 57° 15′ 36″ N 12° 06′ 39″ E / 57.2599, 12.11088257° 15′ 36″ Nord 12° 06′ 39″ Est / 57.2599, 12.110882  
Opérateur 70 % Vattenfall
30 % E.ON
Année de construction 1969
Date de mise en service 1983
Réacteurs
Réacteurs actifs 3 REP
1 REB
Puissance nominale 3560 MW
Production d’électricité
Divers

Géolocalisation sur la carte : Suède

(Voir situation sur carte : Suède)
Centrale nucléaire de Ringhals

La centrale nucléaire de Ringhals est une centrale suédoise située sur la péninsule de Värö (en suédois : Väröhalvön) environ à 60 km au sud de Göteborg. La centrale appartient, en juin 2012, à 70,4 % à Vattenfall et à 29,6 % à E.ON.

Description[modifier | modifier le code]

Cette centrale nucléaire suédoise livre de l'électricité sur le réseau depuis le 1er janvier 1976. Elle comprend quatre réacteurs, trois réacteurs sont des réacteurs à eau pressurisée (REP), et le dernier est un réacteur à eau bouillante (REB).

Avec une capacité totale de 3 560MWe c'est la plus grande centrale de Suède. La centrale produit 24 TWh d'électricité (soit 20 % des besoins du pays). Avec Forsmark et Oskarshamn, elle permet de répondre à 50 % des besoins d'électricité de la Suède.

Incidents[modifier | modifier le code]

En novembre 2006, une explosion a provoqué l'incendie d'un transformateur de courant près d'un des réacteurs de la centrale. L'installation, reliée à l'une des turbines, a pris feu et le système de sécurité s'est aussitôt déclenché, selon l'autorité de l'énergie nucléaire suédoise (SKI). Le réacteur a été arrêté[1].

En mai 2011, un incendie a été provoqué par un aspirateur oublié dans le bâtiment du réacteur lors d'un test de l'enceinte de confinement sous haute pression. L'incendie a provoqué l'arrêt les 4 réacteurs de la centrale, et causé de sérieux dégâts sur le réacteur no 2, qui est resté arrêté jusqu'à la mi-décembre[2].

Le 20 juin 2012, des explosifs ont été découverts sous un camion dans l'enceinte de la centrale, ont annoncé Vattenfall et la police suédoise. Cette alerte a déclenché un renforcement de la sécurité dans les trois centrales nucléaires de Suède[3].

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Libération, 15 novembre 20 : Trois mois après un court-circuit à Forsmark, un incendie oblige le site de Ringhals à fermer
  2. (en) Nuclear power plant fire caused by a wet vacuum cleaner - 5/11/2011
  3. Le Point - 21 juin 2012 : Des explosifs découverts dans l'enceinte d'une centrale nucléaire en Suède

Liens externes[modifier | modifier le code]