Carène sagittale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carène sagittale au sommet du crâne d’Homo ergaster

Une carène sagittale est un épaississement (torus) de l'os sur une partie ou la totalité de la ligne médiane de l'os frontal, des os pariétaux qui se rejoignent le long de la suture sagittale, ou sur les deux os. Les carènes sagittales ont une forme surélevée et bombée semblable à la carène d’un bateau et se trouvent chez Homo ergaster, Homo erectus, Homo heidelbergensis, où elles ont probablement servi comme bouclier contre les chocs sur la voûte du crâne, et comme point d'attache pour les muscles temporaux. La plupart des Homo sapiens ont vraisemblablement perdu cette carène dans le cadre de la tendance générale à l'amincissement des os crâniens au cours du Pléistocène afin de faire place à un cerveau plus volumineux. Cependant, une très faible proportion d'hommes modernes ont conservé cet épaisissement (Patrick Stewart et Shi Yan Ming (en) en sont de bons exemples).


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Robert Jurmain, Lynn Kilgore et Wenda Trevathan, Essentials of physical anthropology, Wadsworth, Belmont (Calif.), 2009 (7e éd.), 390 p. (ISBN 978-0-495-50939-4)

Articles connexes[modifier | modifier le code]