Canon ShVAK

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
ShVAK
Image illustrative de l'article Canon ShVAK
Photo du ShVAK
Présentation
Pays Drapeau de l'URSS Union soviétique
Type montée sur avion
Munitions 20×99 mm
Fabricant Boris Shpitalniy
Semyon Vladimirov
Poids et dimensions
Masse (non chargé) 40 kg pour la version embarquée
Longueur(s) 1679 mm pour la version embarquée
Caractéristiques techniques
Cadence de tir 700–800 coups/min
Vitesse initiale 750–790 m/s

Le ShVAK (russe : ШВАК: Шпитальный-Владимиров Авиационный Крупнокалиберный, Shpitalnyi-Vladimirov Aviatsionnyi Krupnokalibernyi, Shpitalny-Vladimirov de gros calibre pour avion) est un canon automatique de 20 mm utilisé par l'Union soviétique durant la Seconde Guerre mondiale. Il est dessiné et conçu par Boris Shpitalniy (en) et Semyon Vladimirov (en) et entre en production en 1936. Il équipe alors de série de nombreux avions soviétiques, tels le Yakovlev Yak-1, le Polikarpov I-153 et le I-16, le Lavotchkine La-5 et le La-7, le LaGG-3, le Iliouchine Il-2, et le Hawker Hurricane modifié, mais aussi les chars T-38 et T-60.

Une version TNSh (russe : ТНШ: Tankovyi Nudel’man-Shpitalnyi) fut produite pour les chars.

Description[modifier | modifier le code]

Le canon automatique ShVAK de 20 mm est une version gros-calibre de la mitrailleuse ShKAS de 12,7mm. L'usine INZ-2 commence la production du ShKAS en 1935. Durant l'hiver 1935-1936, le ShKAS est rechambré en 20mm et la production de série est lancée. Quelques mois plus tard, la version de 12,7 mm est retirée de la production[1].


La version « canon » diffère seulement au niveau du calibre. C'est une arme à rechargement par emprunt de gaz, qui utilise une bande de munitions désintégrante, et un rechargement par câble ou pneumatique. La munition du ShVAK consiste en un mélange de munition incendiaire-fragmentation et de munition antiblindage-incendiaire. En 1944, le ShVAK est remplacé par le Berezin B-20[2], qui offre les mêmes performances que le ShVAK, mais possède l'avantage d'être nettement plus léger[3].


Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.airpages.ru/eng/ru/shvak126.shtml
  2. http://www.airpages.ru/eng/ru/ub127.shtml
  3. http://www.airpages.ru/eng/ru/shvak20.shtml

Bibliographie[modifier | modifier le code]

(ru) A.B. Shirokograd, Histoire de l'armement des avions (russe : История авиационного вооружения), Harvest,‎ 1999, 560 p. (ISBN 985-433-695-6, présentation en ligne)

(en) Christian Koll, Soviet Cannon - A Comprehensive Study of Soviet Arms and Ammunition in Calibres 12.7mm to 57mm, Autriche, Koll, 58 p. (ISBN 978-3-200-01445-9, présentation en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]