Centre d'études et de documentation économiques, juridiques et sociales

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis CEDEJ)
Aller à : navigation, rechercher
Logo du Cedej en arabe

Le Centre d’études et de documentation économiques, juridiques et sociales (CEDEJ) est un centre de recherche pluridisciplinaire, dont les travaux portent sur l’Égypte et le Soudan contemporains, dans toutes les disciplines des sciences humaines et sociales. Ses cotutelles sont le CNRS et le ministère français des Affaires étrangères.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il a été créé par l’accord de coopération franco-égyptien de 1968, et il est l’héritier d’une institution plus ancienne, l’école française de Droit (1890), dont il conserve, aujourd’hui encore, une partie de la bibliothèque. Il fait partie du réseau des instituts français de recherche à l'étranger (IFRE) de la direction de la Coopération scientifique, universitaire et de la recherche du ministère des Affaires étrangères. Depuis 1985, il est également associé au Centre national de la recherche scientifique (CNRS), dont il forme une Unité de service et de recherche (USR 3123) relevant de l'Institut des Sciences de l’homme et de la société.

Le Cedej a son siège au Caire et dispose d’une antenne permanente à Khartoum, au Soudan. Il conçoit et exécute des programmes de recherche, accueille des chercheurs et des étudiants de diverses nationalités, organise des séminaires, des colloques et des cycles de conférences. En coopération avec d’autres centres de la région, il participe à des programmes portant sur l’ensemble du monde arabe et musulman. Ses activités sont toujours conduites en coopération avec les institutions universitaires et scientifiques égyptiennes ou soudanaises. Des conventions l’unissent également à des partenaires européens ou américains et à des organisations internationales.

En décembre 2009, une pétition de soutien aux membres licenciés de la documentation et de la bibliothèque, intitulée Non à la casse de la recherche française en Égypte[1], a rassemblé près de 2000 signatures de personnalités scientifiques françaises et internationales. Avec la fermeture en février 2010 des services de documentation et de la bibliothèque et le licenciement des personnels administratif et de recherche, c'est en effet la survie du centre comme véritable centre de recherche qui est discutée.

Les ressources[modifier | modifier le code]

Il dispose d’importants fonds documentaires (bibliothèque de sciences sociales en français et en arabe notamment, dossiers de presse comprenant plus d'un million d'articles référencés, partiellement numérisés, cartothèque très complète de l'Égypte, bases de données statistiques extensives) et d’une cellule d’édition, chargée de la diffusion des résultats des recherches. Il publie une revue depuis 1990, Égypte/Monde arabe, dont l'intégralité des articles a été mise en ligne sur le site www.revues.org début juillet 2008 sur ema.revues.org. Le site du Cedej comprend les sommaires de toutes ses publications (près de 300), de nombreuses données bibliographiques, des documents originaux en ligne (articles et working-papers), la présentation de ses programmes de recherche en cours et achevés.

Les chercheurs[modifier | modifier le code]

Le CEDEJ comprenait jusqu'en 2009 des chercheurs égyptiens, des chercheurs français ou européens (dépendant du CNRS ou du ministère des Affaires étrangères), "des doctorants" (dont une partie bénéficie de bourses d'aide à la recherche, BAR, d'une durée de 2 ans extensible d'un an), des post-doc (dont une bourse de post-doc). Il offre un cadre à des chercheurs et doctorants associés résidents en Égypte. Il peut aussi accueillir des chercheurs détachés, d'autres boursiers (Lavoisier, Seurat…). Le site du Cedej propose un annuaire des chercheurs présents au Cedej. Le nouveau site web, depuis 2009, a supprimé un second annuaire, intitulé "Le réseau Cedej", qui recensait une bonne partie des chercheurs passés par le Cedej depuis les années 80.

Les directeurs[modifier | modifier le code]

Depuis 1987, le Cedej a eu successivement pour directeurs:

Les publications[modifier | modifier le code]

Égypte/Monde arabe est une revue de sciences sociales publiée par le Cedej depuis 1990. Elle comprend un dossier thématique, ainsi que des textes traduits et des chroniques (jusqu'en 1998). L'intégralité des articles publiés est consultable en ligne sur le portail de la fédération de revues en sciences sociales revues.org, depuis le 9 juillet 2008, sur ema.revues.org.

Le CEDEJ publie aussi chaque année des Chroniques égyptiennes, qui sont intégralement en ligne sur le site un an après leur publication.

Le CEDEJ publie chaque année des ouvrages d'auteur ou collectifs en coédition avec des éditeurs européens, principalement français (Karthala, Aux lieux d'être, Droz, Tauris, Actes Sud…).

Le CEDEJ publie sur son site des working-papers, dans la collection "Études et documents".

Plusieurs collections et périodiques ont existé par le passé et ont permis de publier de nombreux ouvrages sur l'Égypte (Dossiers du Cedej, Recherches et témoignages, Lettre de l'OUCC, Livres arabes, Égypte. Droit, économie, société, Revue de la presse égyptienne,…) ainsi que deux périodiques en langue arabe, Misr wa-l-’âlam al-’arabi (sélection d'articles de la revue Égypte/Monde arabe traduits en arabe, cinq numéros publiés entre 1993 et 1996) et Mutûn ’asriyya fî-l-’ulûm al-ijtimâ’iyya (Textes fondamentaux de sciences sociales, deux numéros en 2000 et 2001).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Institutionnel

Publications du CEDEJ

Mobilisation pour le CEDEJ