Bibliothèque Dag-Hammarskjöld

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

40° 44′ 56″ N 73° 58′ 09″ O / 40.74889, -73.96917 ()

Entrée de la Bibliothèque Dag Hammarskjöld, siège des Nations unies, New York.

La Bibliothèque Dag-Hammarskjöld est située au siège des Nations unies à New York. Elle est consacrée à la mémoire de Dag Hammarskjöld, 2e secrétaire général des Nations unies.

La bibliothèque est spécialisée dans deux domaines majeurs. Elle est le dépositaire principal des documents et des publications de l'ONU et maintient une collection de documents produits par les institutions spécialisées et par les organismes affiliés aux Nations unies. La Bibliothèque recueille également des livres, journaux et autres documents relatifs aux programmes et aux activités de l'Organisation.

Historique de la bibliothèque[modifier | modifier le code]

La Bibliothèque Dag-Hammarskjöld a été fondée en même temps que l'Organisation des Nations unies en 1946. Elle s'appelait à l'origine Bibliothèque des Nations unies, plus tard Bibliothèque Internationale des Nations unies. Vers la fin des années 1950, la Fondation Ford a fait un don à l'ONU pour la construction d'un nouveau bâtiment destiné à la bibliothèque. Dag Hammarskjöld a contribué à obtenir le financement de ce nouveau bâtiment qui a été inauguré le 16 novembre 1961, presque deux mois jour pour jour après sa mort, et la bibliothèque a été rebaptisée en son honneur.

Fonctions[modifier | modifier le code]

La fonction principale de la Bibliothèque est de fournir aux délégations, au Secrétariat des Nations unies et à d'autres groupes officiels de l'Organisation, le plus rapidement possible, avec commodité et économie, les documents et les renseignements nécessaires à l'exécution de leurs fonctions. Les documents destinés à être collectés et les services à assurer sont déterminés par les besoins de ces utilisateurs principaux.

Dans la mesure du possible, les services de la bibliothèque sont également mis à disposition des institutions spécialisées des Nations unies, des représentants accrédités des médias, des organisations intergouvernementales, des organisations non gouvernementales, des établissements d'enseignement, des universitaires et des écrivains.

La Bibliothèque fournit aux délégations, au Secrétariat et aux autres groupes officiels de l'ONU les documents officiels, ainsi qu'un libre accès aux médias du monde entier. Elle n'est pas ouverte au grand public. Toutefois, elle offre un accès électronique au format PDF de la plupart des documents récents de l'ONU. Ceux-ci sont accessibles sur Internet au moyen d'outils de recherche, comme UNBISnet (catalogue de la bibliothèque), UN Pulse, UN-I-QUE: UN Info Quest et le Système de diffusion électronique des documents. Les procès verbaux, résumés des réunions et les mesures prises par les principaux organes sont répertoriés dans les Index des Actes, qui sont publiés annuellement pour les trois principaux organes: l'Assemblée générale, le Conseil de Sécurité et le Conseil économique et social. Les index comprennent également les résultats des votes ainsi qu'un index des interventions prononcés devant l'organe en question au cours de la session considérée. Les résultats des votes ainsi que l'index des discours sont incorporés à UNBISnet et peuvent ainsi faire l'objet de recherche en ligne.

Les documents de l'ONU sont cités au moyen d'une cote construite selon un modèle hiérarchique. Par exemple, la cote A/63/PV.22 correspond au procès verbal de la 22e séance plénière de la 63e session de l'Assemblée générale, et la cote S/RES/1845 (2008) correspond à la Résolution 1845 du Conseil de sécurité.

S'il est possible de rechercher et de parcourir les documents de l'ONU via les bases de données sus-mentionnées, il est difficile de faire des liens directs sur les documents à partir de sites Internet externes en raison des URL temporaires et des cookies HTTP utilisés par le serveur web de l'ONU.

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]