Batoche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Batoche
Village de Batoche
Village de Batoche
Présentation
Destination initiale Village
Propriétaire Parcs Canada
Destination actuelle Village historique
Protection Lieu historique national (1923)
Géographie
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau de la Saskatchewan Saskatchewan
Localité Saint-Louis No 431
Localisation
Coordonnées 52° 45′ 10″ N 106° 07′ 02″ O / 52.7528161, -106.117226952° 45′ 10″ Nord 106° 07′ 02″ Ouest / 52.7528161, -106.1172269  

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
Batoche

Géolocalisation sur la carte : Saskatchewan

(Voir situation sur carte : Saskatchewan)
Batoche

Batoche, en Saskatchewan au Canada, est le site de la bataille de Batoche qui, en 1885 durant la Rébellion du Nord-Ouest, vit s'opposer les Métis de Louis Riel aux troupes canadiennes du major-général Frederick Middleton. La défaite métisse marqua la fin de la rébellion.

Le campement de Batoche, nommé d'après Xavier Letendre dit Batoche fut construit en 1872 par des colons métis. Il comptait près de 500 âmes en 1885. Batoche fut déclaré lieu historique national du Canada en 1923.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de Batoche provient du surnom du fondateur de la localité, soit le Métis François-Xavier Letendre dit Batoche. Selon le Glossaire du parler français au Canada, batoche serait un dérivé du juron « bâptème »[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Batoche est situé à 88 km au nord de Saskatoon sur la rive droite de la rivière Saskatchewan Sud. Il est accessible par la route 225 (en)[2]. Le parc historique comprend un terrain de 997 ha situé dans le municipalités rurales de Saint-Louis No 431 et de Duck Lake No 463 (en)[3],[4].

Batoche est situé au niveau de la forêt-parc et le relief est en pente douce. Les forêt sont composées en majorité de peuplier faux-tremble (Populus tremuloides) accompagné de peuplier baumier (Populus balsamifera), de bouleau (Betula sp.) de cornouiller stolonifère (Cornus stolonifera). Les sous-bois sont occupés par le pissenlit (Taraxacum), le genévrier des Rocheuses (Juniperus scopulorum) et l'armoise de l'Ouest (Artemisia ludoviciana subsp. ludoviciana)[5].

Les mammifères fréquentant la région sont le coyote (Canis latrans) et le cerf de Virginie (Odocoileus virginianus). On peut aussi y observer le spermophile (Spermophilus sp.) et le lapin (Sylvilagus sp.). Les oiseaux fréquentant le parc son la buse à queue rousse (Buteo jamaicensis), le pélican d'Amérique (Pelecanus erythrorhynchos) et la mouette[5].

Histoire[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Carol Jean Léonard, Mémoire des noms de lieux d'origine et d'influence françaises en Saskatchewan : Répertoire toponymique, Québec, Les Éditions GID,‎ 2010, 630 p. (ISBN 978-2-89634-022-4), p. 62-63
  2. « Comment s'y rendre », sur Parcs Canada (consulté le 7 octobre 2012)
  3. « Lieu historique national du Canada de Batoche », Répertoire des biens immobiliers fédéraux, sur Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada (consulté le 7 octobre 2012)
  4. « Biens de Programme - Lieu historique national du Canada de Batoche », Répertoire des biens immobiliers fédéraux, sur Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada (consulté le 7 octobre 2012)
  5. a et b « Patrimoine naturel », sur Parcs Canada (consulté le 7 octobre 2012)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]