Basilique des Saints-Apôtres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Basilique des Saints-Apôtres
Les photos de la basilique sur Commons
Présentation
Nom local Santi Apostoli
Culte Catholique romain
Type Basilique
Rattachement Archidiocèse de Rome (siège)
Début de la construction VIe siècle
Style dominant Architecture Baroque
Géographie
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Latium
Commune Rome
Coordonnées 41° 53′ 53″ N 12° 29′ 00″ E / 41.898111, 12.48347241° 53′ 53″ Nord 12° 29′ 00″ Est / 41.898111, 12.483472  

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Basilique des Saints-Apôtres

Géolocalisation sur la carte : Rome

(Voir situation sur carte : Rome)
Basilique des Saints-Apôtres

La basilique des Saints-Apôtres est une basilique de Rome datant du VIe siècle, dédiée initialement aux apôtres Jacques le Mineur et Philippe et plus tard à tous les apôtres. Elle se trouve dans le rione de Trevi.

Aujourd'hui, la basilique est sous la garde de l'Ordre des franciscains conventuels, dont le siège est à Rome dans un bâtiment adjacent.

Le cardinal-prêtre du titre cardinalice Saints-Apôtres est Angelo Scola. Parmi les cardinaux-prêtres antérieurs on trouve le pape Clément XIV et Henri Benoît Stuart.

Histoire[modifier | modifier le code]

Construite au VIe siècle par le pape Pélage Ier pour célébrer la victoire de Narsès sur les Ostrogoths et consacrée par le pape Jean III aux apôtres Jacques le Mineur et Philippe, la basilique est énumérée sous le nom de titulus SS Apostolorum dans les actes du synode de 499.

La Basilique des Saints-Apôtres, détruite par un tremblement de terre en 1348, est abandonnée.

En 1417, le pape Martin V, dont la famille possède la propriété adjacente le Palazzo Colonna, restaure l'église.

Architecture[modifier | modifier le code]

Vue d'ensemble de la façade

La façade est construite à la fin du XVe siècle par Baccio Pontelli. Les fresques sont peintes par Melozzo de Forlì dont les peintures murales des Saints-Apôtres sont renommées pour leurs techniques novatrices de perspective et sont considérées comme son chef-d'œuvre.

Le pape Clément XI initie une spectaculaire rénovation de l'église. Les fresques de Melozzo ont été détruites ou transférées au Vatican. Le nouvel intérieur baroque est conçu par Carlo Fontana et est achevé en 1714. La fresque de la voûte de la nef centrale, peinte en 1707, est de Baciccio. Elle représente le Triomphe de l'Ordre de Saint François. Les fresques des Évangélistes sont de Luigi Fontana. Au-dessus du sanctuaire, la fresque La Chute de Lucifer et des anges rebelles est peinte en 1709 par Giovanni Odazzi. L'église a été restaurée à nouveau en 1827, la façade est achevée par Giuseppe Valadier.

Tombeaux et œuvres[modifier | modifier le code]

La basilique abrita, pendant un court laps de temps, le tombeau de Michel-Ange, avant son transfert vers la basilique Santa Croce de Florence. Le cœur de Clémentine Sobieska, épouse du « Vieux Prétendant », Jacques François Stuart, y est enterré. Lorsque ce dernier meurt en 1776, son corps y est déposé avant d'être enterré avec sa femme dans la Basilique Saint-Pierre.

Le tombeau du pape Clément XIV est de Antonio Canova. Antoniazzo Romano a réalisé la décoration de la chapelle funéraire du cardinal Basilius Bessarion.

Parmi les œuvres présentes dans l'église se trouvent :


Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]