Baidoa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Baidoa
Administration
Pays Drapeau de la Somalie Somalie
Région Bay
Géographie
Coordonnées 3° 07′ 00″ N 43° 39′ 00″ E / 3.116667, 43.65 ()3° 07′ 00″ Nord 43° 39′ 00″ Est / 3.116667, 43.65 ()  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Somalie

Voir la carte administrative de Somalie
City locator 14.svg
Baidoa

Géolocalisation sur la carte : Somalie

Voir la carte topographique de Somalie
City locator 14.svg
Baidoa

Baidoa (Baydhabo en somali, ou Baydhowa) est une ville du sud-ouest de la Somalie. Elle est la capitale de la province de Bay.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

La commune de Baidoa se situe dans le sud-ouest de la Somalie sur le continent de l'Afrique.

Climat[modifier | modifier le code]

Voies de communication et transport[modifier | modifier le code]

Baidoa possède un aéroport (code AITA : BIB).

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Morphologie urbaine[modifier | modifier le code]

Logement[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Faits historiques[modifier | modifier le code]

Événements récents[modifier | modifier le code]

Face à la montée en puissance de l'union des tribunaux islamiques, maîtres d'une grande partie du pays, le président du gouvernement fédéral de transition, Abdullah Yusuf Ahmed, s'est réfugié à Baidoa en 2005.

Le gouvernement éthiopien est inquiet des victoires militaires des tribunaux islamiques, qui ont conquis Mogadiscio et qui ont avancé à environ 60 kilomètres de Baidoa. Alliée à Abdullah Yusuf Ahmed, l'Éthiopie décide en 2006 de déployer ses forces à la frontière des deux pays. Puis, le 20 juillet, envoie une partie de ces forces dans la région de Bay, une centaine de véhicules militaires étant notamment signalés par des journalistes à Baidoa, ce que dément le gouvernement éthiopien. Le parlement fédéral de transition s'établit alors en ville jusqu’à que les Al-Shabbaab en prennent le contrôle le 26 janvier 2009.

Le 22 février 2012, la ville est reprise par l'armée Éthiopienne et les forces du gouvernement fédéral de transition somalien sans combat après un retrait des Al-Shabbaab[1].

Administration[modifier | modifier le code]

C'est la capitale de la région administrative de Bay, qui fut initialement habitée par les clans Digil et Mirifle.

Démographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]