Altichiero da Zevio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Décapitation de saint Georges, Padoue
Crucifixion, Padoue

Altichiero da Zevio ou Aldighieri da Zevio (Zevio, v. 1330 - v. 1390) est un peintre italien de style gothique du Trecento (XIVe siècle italien).

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Domenico da Zevio, Altichiero da Zevio devient élève à l'atelier de Turone di Maxio da Camenago. Ses peintures sont d'inspiration giottesque lombarde. Il a travaillé à Vérone et à Padoue (église Sant'Anastasia à Vérone et basilique de Sant'Antonio et l'oratorio di San Giorgio à Padoue) où il partage le crédit de ces travaux avec le peintre véronais Jacopo d'Avanzi, qui reste un peintre peu connu. À partir de 1376 il commença à décorer l'église San Felice de Padoue, d'une œuvre vigoureuse, dépassant même celle de Giotto. Il devait en effet réussir à approfondir l'expression de ses nombreux personnages, produisant des couleurs plus riches et maîtrisant davantage la perspective. Travaillant, par ailleurs, avec Jacopo Avanzi, il réalisera dans la chapelle San Giorgio, vingt et un tableaux remarquables par la multiplicité des personnages, tous individualisés.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Polittico di Boi, de Caprino Veronese conservée au Museo Civico di Castelvecchio (Vérone)
  • Fresques de l'église Santa Anastasia à Vérone, représentant les saint Georges, Martin et Jacques (~1370)
  • Fresques, chapelle saint Félix de la Basilique Saint-Antoine à Padoue, représentant des scènes de la vie de saint Jacques et la Crocefissione (1376-1379).
  • Fresques de l'oratoire de San Giorgio à Padoue, représentant la Crocefissione, l'Incoronazione della Vergine, la Storie dell'infanzia di Cristo et la Storie di San Giorgio, di Santa Caterina d'Alessandria e di Santa Lucia (teminées en 1384).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]