Allada

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Allada
Administration
Pays Drapeau du Bénin Bénin
Département Atlantique
Géographie
Coordonnées 6° 39′ 54″ N 2° 09′ 08″ E / 6.665, 2.152222226° 39′ 54″ Nord 2° 09′ 08″ Est / 6.665, 2.15222222  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bénin

Voir la carte administrative du Bénin
City locator 14.svg
Allada

Géolocalisation sur la carte : Bénin

Voir la carte topographique du Bénin
City locator 14.svg
Allada
Liens
Site web http://www.web-africa.org/allada/

Allada est une ville et une commune du sud du Bénin, rattachée au département de l'Atlantique.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le roi d'Allada (1900)

Allada était la capitale d'un royaume Fon du même nom.

Au lendemain de la conquête du Royaume du Danxome (Dahomey) par les troupes françaises commandées par le général Alfred Dodds (1894), le roi en titre d’Allada, 12e de la lignée, a été appelé à sortir de la clandestinité pour être reconnu par les nouvelles autorités françaises. Il s’attribue un nouveau nom fort en relation avec les circonstances : « Vi dé gla ɔ, é nɔ kpɔn gbɛ nu Mawu » : l’enfant courageux veille sur les choses de ce monde pour le compte de Dieu. En abrégé, on a le Roi Vigla. Les Français ont rendu le mot par Djigla. Après le roi Djigla (Vigla), deux autres rois ont siégé sur le trône d’Allada (le 13e et le 14e roi). Le 15e roi est un fils de Djigla qui a pris deux noms forts (1) alada xɔsu to yi : roi d’Allada voulu et accepté par le peuple. (2) Bɛɖegla : Bɛ ɖe gla ɔ, e nɔ sɔ nu ɖo zomɛ : Le bec qui est courageux peut retirer un objet du feu.

L’actuel roi d’Allada a été intronisé le 2 décembre 1992, dix ans (1983-1992) après le départ chez les ancêtres de son feu père, le roi Toyi Bɛɖegla. Il a pris le nom fort de Kpɔɖegbe : le léopard a rugi (kpɔ ɖegbe, lan e ɖo zunmɛ ɔ bi ni xwɛ : Le léopard a rugi. Que tous les animaux de la forêt se taisent ! Autrement dit : finies les querelles de succession ! il y a désormais un maître à bord !).

Pour l'histoire, Toussaint Louverture, héros de l’indépendance d'Haïti est le fils d'un prince d'Allada appelé Gahou Deguénon qui était un spécialiste en médecine traditionnelle africaine (amabloto : docteur herbe). La ville d'Allada lui a consacré un monument situé à la sortie nord de la ville, sur la place Toussaint-Louverture. Pour les Haïtiens, Allada est une Ville Sainte.

Personnalités nées à Allada[modifier | modifier le code]

  • Lionel Agbo (né en 1950), avocat et homme politique béninois

Notes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Dans le film documentaire d'Elio Suhamy La Côte des Esclaves (1993) apparaît le roi d'Allada Kpodegbé Toyi Djigla.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Robin Law, The Kingdom of Allada, Centre of Non-Western Studies, Leyde, 1997, 137 p. (ISBN 90-73782-80-5)
  • (fr) Alexis B. Adande, Togudo-Awute, capitale de l'Ancien royaume d'Allada : étude d'une cité précoloniale d'après les sources orales, écrites et les données de l'archéologie, Université Paris 1, 1984, 2 vol. (thèse de 3e cycle d'Histoire des sociétés de l'Afrique noire)
  • (fr) Nicoué Lodjou Gayibor, L'Aire culturelle Ajatado des origines à la fin du XVIIIe siècle Université Paris 1, 1985, 3 vol., 1305 p. (thèse d'État d'Histoire),
  • (fr) Henri Labouret et Paul Rivet, Le royaume d'Arda et son évangélisation au XVIIe siècle, Institut d'ethnologie, Paris, 1929, 62 p-XIX p. de pl.
  • (fr) Guérin Montilus, Dieux en diaspora : les Loa haïtiens et les Vaudou du royaume d'Allada, Bénin, Niamey (Niger), CELHTO, 1988, 143 p.
  • (fr) Claude-Hélène Perrot, « La fête d'Adjahouto à Allada (Dahomey) et ses enseignements historiques », in Annales de l'Université d'Abidjan, série I, histoire, 1972, t.1, p. 133-149

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :