Albert de Stade

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Albert de Stade (mort v. 1264) fut l'abbé du monastère de Stade (vers Hambourg) en 1232.

Il est connu pour sa Chronique universelle, les Annales Stadenses, qu'il commença à écrire en 1240 ; elle présente principalement l'intérêt d'utiliser des sources aujourd'hui perdues. On lui attribue également le Troilus, poème latin en distiques élégiaques de plus de 5000 vers sur la guerre de Troie.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Annales Stadenses
  • Troilus, éd. Theodor Merzdorf, Leipzig, 1875 ("Bibliotheca scriptorum medii aevi teubneriana")