A5/2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

A5/2 est un algorithme de chiffrement par flot utilisé dans le cadre des communications GSM en dehors de l'Europe. Il est basé sur la combinaison non-linéaire de quatre registres à décalage à rétroaction linéaire (LFSR).

L'algorithme de chiffrement A5/2 a été conçu pour être facilement cassable afin d'être exporté vers des pays où les services d'espionnage souhaitaient pouvoir surveiller les communications[réf. nécessaire].

Cryptanalyse[modifier | modifier le code]

En 1999, Ian Goldberg et David Wagner l'ont cryptanalysé[1] seulement une semaine après la publication de l'algorithme. Celui-ci avait alors été retrouvé par rétro-ingérierie par Marc Briceno. Il s'est avéré extrêmement plus vulnérable que la version A5/1, employée elle en Europe. Les experts estiment qu'il serait possible de déchiffrer les données en temps réel avec du matériel adapté et peu onéreux.

Retrait[modifier | modifier le code]

Depuis le 1er juillet 2006, l'association GSMA a décidé que les téléphones GSM n'auront plus à implémenter le chiffrement A5/2, à cause de ses vulnérabilités et du fait que l'implémentation d'A5/1 est obligatoire pour le 3GPP. En juillet 2007, le 3GPP a interdit l'implémentation de A5/2 dans les nouveaux téléphones[2].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  • E0, le chiffrement de Bluetooth
  • A5/1
  • KASUMI, parfois nommé A5/3

Lien externe[modifier | modifier le code]

A52 Hack Tool Outil permettant l'attaque instantanée du chiffrement A5/2 à partir d'un texte chiffré seul sur un simple ordinateur personnel; Développé par Nicolas Paglieri et Olivier Benjamin (code source C complet disponible sous license GNU GPL)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.cs.berkeley.edu/~daw/tmp/a52-slides.ps
  2. (en) « Prohibiting A5/2 in mobile stations and other clarifications regarding A5 algorithm support »