11eyes : Tsumi to batsu to aganai no shôjo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

11eyes
Tsumi to batsu to aganai no shôjo

11eyes -罪と罰と贖いの少女-
Genre Action, fantasy, romance
Jeu vidéo
Éditeur Lass
Développeur Lass
Genre Eroge, Visual novel
Plate-forme Windows (25 avril 2008)
Xbox 360 (2 avril 2009)

PlayStation Portable (28 janvier 2010)

Anime japonais
Réalisateur
Masami Shimoda
Studio d’animation Dogakobo
Chaîne Drapeau du Japon Chiba TV
1re diffusion 7 octobre 2009 – 22 décembre 2009
Épisodes 12 + 1 OAV
Manga
Cible
éditoriale
Seinen
Scénariste Lass
Dessinateur Naoto Ayano
Éditeur Drapeau du Japon Kadokawa Shoten
Prépublication Drapeau du Japon Comp Ace
Sortie initiale octobre 2009 – septembre 2010
Volumes 3

11eyes : Tsumi to batsu to aganai no shôjo (11eyes -罪と罰と贖いの少女- ?) est un visual novel, développé et édité par Lass, sorti le 25 avril 2008 sous Windows. Il a été adapté en anime de douze épisodes en 2009, réalisé par Masami Shimoda avec Shoji Hara au chara-design. Une OAV est ensuite sorti en juin 2010. Simultanément, un seinen manga de Naoto Ayano, publié par Kadokawa Shoten, est paru entre octobre 2009 et septembre 2010.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Kakeru Satsuki et Yuka Minase, deux amis d'enfance, mènent paisiblement leurs études au lycée. Kakeru présente tout de même deux particularités  : il a perdu sa sœur à 7 ans, et son œil droit est doré. Un jour, en compagnie de quelques-uns de leurs camarades, ils basculent soudainement dans un univers parallèle  : la Nuit Pourpre (ou Nuit écarlate selon les traductions), car le ciel est alors de cette couleur, et la lune est noir. Là, le groupe est attaqué par des Chevaliers Noirs qui les appellent Fragments, et veulent les éliminer « pour sauver la Terre ». Heureusement, les camarades de Kakeru et de Yuka s'avèrent disposer de certains pouvoirs…

Personnages[modifier | modifier le code]

« Fragments »[modifier | modifier le code]

Les Fragments sont en réalité les parties de l'âme de Lisette Weltall, redoutable sorcière scellée par l'Ordre de l'Index (les Chevaliers noirs). Ils sont les seuls, avec les Chevaliers noirs et Shiori Momono, à basculer dans la Nuit pourpre. Leur réunion est nécessaire à la libération de Liselette, qui, malgré sa prison, fait l'impossible pour cela. Les Chevaliers noirs tentent donc d'empêcher cette funeste issue, en vain. Il convient de préciser que les Fragments avaient été originellement disséminés dans plusieurs mondes parallèles, avant de se retrouver réunis dans le même monde, celui où Liselette peut alors déclencher la Nuit pourpre. Par ailleurs, les Fragments sont chacun possesseurs d'un pouvoir particulier, révélé par la présence en leur sein d'une partie de l'âme de Liselette.

Personnage principal. Possesseur de l'œil d'Aieon, que convoite Lisette Weltall. Orphelin et ayant assisté, enfant, à la disparition de sa sœur (qui s'est suicidée), il est l'ami d'enfance de Yuka Minase, orpheline comme lui. Son unique obsession est de sortir du cauchemar de la Nuit pourpre afin de protéger Yuka (secrètement amoureuse de lui). Timide et inapte au combat, dans un premier temps du moins, il progresse rapidement grâce à l'enseignement de Misuzu Kusakabe, au pouvoir familial que cette dernière lui a transmis et au pouvoir de l'œil d'Aieon. Il survit dans son monde originel, et est, au terme de l'anime, transféré dans un monde parallèle plus sûr, en compagnie de Yuka et de Misuzu, après avoir finalement vaincu Liselette.

Amie d'enfance de Kakeru dont elle est en fait amoureuse. Kakeru veut la protéger à tout prix, mais elle cherche à lui rendre la pareille, et s'arrange alors pour obtenir elle aussi le pouvoir de Misuzu, en laquelle elle voit par ailleurs une rivale. Ses erreurs de jugement provoqueront la libération de Liselette. Elle survit, et est transférée, au terme de l'anime, dans un monde parallèle. Son pouvoir annule tous les autres (ceux des ennemis mais également de ses amis) ce qui en fait un pouvoir dangereux pour tous.

  • Misuzu Kusakabe (草壁 美鈴, Kusakabe Misuzu?) (Seiyû : Haruka)

Héritière d'une puissante famille de ninjas, elle parvient à combattre les Chevaliers noirs, et sauve Kakeru (duquel elle deviendra amoureuse) et Yuka lors de la première Nuit pourpre. Elle entraîne Kakeru et lui transmet le pouvoir familial. Leader naturel du groupe des Fragments, elle met au point les stratégies à suivre, et son manoir sert de quartier général. Elle est déstabilisée par son affrontement avec Superbia, qui est en réalité Misao Kusakabe, l'ancienne « gloire », disparue depuis longtemps, de sa famille, et contre laquelle elle est très loin de faire le poids. Shiori Momono lui ayant révélé la vérité sur la nature des Fragments, elle pousse à l'alliance avec les Chevaliers noirs, et aide Kakeru dans son combat final. Elle survit, et est transférée, avec Kakeru et Yuka, dans un monde parallèle, au terme de l'anime.

Une étrange fille qui présente la particularité d'être l'exact sosie de la défunte sœur de Kakeru. En réalité, il s'agit d'un ange appelé Abraxas qui a pris cette apparence du fait du pouvoir imaginatif de Yuka. Elle aurait fait ça pour rendre Kakeru heureux.

  • Yukiko Hirohara (広原 雪子, Hirohara Yukiko?) (Seiyû : Miru)

Jeune fille timide et maladroite, elle révèle une capacité de combat extraordinaire lorsqu'elle enlève ses lunettes. Elle est de surcroît immortelle et invulnérable (grâce à ses pouvoirs régénérateurs). Elle perd ces spécificités en même temps que son Fragment, et est alors tuée par Liselette. Misuzu, Kakeru et Yuka la retrouvent dans l'univers parallèle dans lequel ils sont transférés au terme de l'anime, mais elle ne les reconnaît pas dans ce monde-là… Elle est amoureuse de Takahisa Tajima, qu'elle est pourtant contrainte de tuer lorsque ce dernier perd la raison et le contrôle de ses pouvoirs, semant la destruction sur son passage.

Ancien enfant des rues, il est recueilli par Saiko Akamine, l'infirmière du lycée, qui s'occupe de lui comme si c'était son propre fils. Dur, bougon, solitaire, il est réticent à se mêler au groupe des Fragments, et ne parvient pas à avouer ses sentiments à Yukiko, malgré les pressions en ce sens de Saiko. Il est maître d'un redoutable pouvoir de feu. Il perd la raison lorsque Saiko est tuée par Superbia, et détruit tout sur son passage, ce qui oblige, la mort dans l'âme, Yukiko à le tuer. Il est présent dans l'univers parallèle final, mais, comme Yukiko, ne reconnaît pas Kakeru, Yuka et Misuzu.

Les Chevaliers noirs[modifier | modifier le code]

Les Chevaliers Noirs sont en réalité les membres de l'Ordre du Saint Index ayant scellé les pouvoirs de Liselette, en disséminant des Fragments de son âme, il y a 70 ans de cela. Les conséquences de cette performance furent l'enfermement dans l'univers de la Nuit pourpre, et l'établissement de leur horrible apparence de Chevaliers noirs. Les Chevaliers noirs tentent d'éliminer les Fragments afin d'empêcher le retour de Liselette, avant de s'allier à eux une fois ce retour effectif.

Le leader des Chevaliers noirs (et donc de l'Ordre du Saint Index). Il meurt au cours du combat final contre Liselette.

La plus puissante des Chevaliers noirs, après Avaritia. Il s'agit en réalité de Misao Kusakabe, l'ancêtre familial que Misuzu vénère. Elle survit au combat final contre Liselette, avant de transférer Kakeru, Misuzu et Yuka dans un univers parallèle.

Spécialisé dans les arts martiaux chinois. Tué par Kakeru.

Seule femme, avec Superbia, à être membre du groupe des Chevaliers noirs. Elle utilise une épée. Tuée par Yukiko.

Le mage du groupe. Tué par Kakeru.

Un Chevalier noir géant. Tué par Misuzu.

Autres personnages[modifier | modifier le code]

Puissante sorcière, observant dans un premier temps les Fragments dans la Nuit pourpre avant de se révéler à eux. Elle est en réalité membre du Saint Index, mais est en désaccord avec les Chevaliers noirs sur la stratégie à suivre. Contrairement à eux, elle acquiert la conviction que Kakeru et les autres Fragments sont en mesure de vaincre définitivement Liselette, et qu'il ne faut donc pas les tuer dans l'objectif incertain de préserver le précaire scellement des pouvoirs de la sorcière. Les évènements lui donneront raison. Elle participe d'ailleurs au combat final.

Amie de lycée de Kakeru, Yuka et Tadashi Teruya (qu'elle frappe régulièrement pour le punir de ses pitreries de joli cœur. Elle en est probablement amoureuse, en réalité).

Ami de lycée de Kakeru, Tadashi et Yuka (qui le martyrise sans cesse). Personnage comique de la série, il ne cesse de faire le pitre, généralement avec des allusions érotiques à l'égard des autres filles du lycée. Il ironise également souvent sur la relation « fraternelle » entre Kakeru et Yuka.

  • Saiko Akamine (赤嶺 彩子, Akamine Saiko?) (Seiyû : Ayako)

Infirmière du lycée, elle est la tutrice de Takahisa, qu'elle a recueilli enfant dans la rue. Elle ne cesse d'essayer de favoriser la relation entre Takahisa et Yukiko. Tuée par Superbia, qui cherchait à atteindre Takahisa.

  • Liselette Weltall (リゼット・ヴェルトール, Rizetto Verutōru?) (Seiyû : Rina)

De prime abord perçue par les Fragments comme une jeune fille retenue prisonnière par les Chevaliers noirs, il s'agit en réalité d'une puissante et maléfique sorcière dont les pouvoirs ont été scellés par l'Ordre du Saint Index, et l'âme disséminée en plusieurs fragments répartis chez plusieurs personnes dans différents univers parallèles. C'est elle qui crée la Nuit pourpre, dans le but de retrouver ses Fragments et d'ainsi briser le scellement (ce qu'elle parvient finalement à faire, grâce aux erreurs de Yuka). Elle cherche aussi à récupérer l'œil d'Aieon, que possède Kakeru, dans le but de détruire le monde (les pouvoirs de l'œil étant gigantesque). Elle était longtemps auparavant la fiancée du premier porteur de l'œil, Velad.

  • Velad

Ancien porteur de l'œil d'Aieon, il y a longtemps de cela, et fiancé de Liselette. Il est trahi et tué par un de ses amis, ce qui plonge Liselette dans le désespoir. Il apparaît en rêve à Kakeru. Son esprit revient à travers Kakeru dans l'épisode final, où il désavoue les actions maléfiques de Liselette.

Anime[modifier | modifier le code]

Fiche technique[modifier | modifier le code]

L'anime, produit par le studio Dogakobo et réalisé par Masami Shimoda, est diffusé au Japon sur la chaîne Chiba TV du 6 octobre 2009 au 22 décembre 2009. Le chara-design a été assuré par Shoji Hara.

Les thèmes musicaux et l'opening Arrival of Tears ont été composés et interprétés par Ayane, l'ending Sequentia par Asriel.

Liste des épisodes[modifier | modifier le code]

No  Titre français Titre japonais Date de 1re diffusion
Kanji Rōmaji
1 La Nuit Pourpre 赤い夜 〜Piros éjszaka Akai Yoru 6 octobre 2009
2 La jeune fille dans le palais de cristal 水晶の少女 〜egy lány -ban kristály Suishō no Shōjo 13 octobre 2009
3 L'orgueilleux solitaire 孤独な誇り 〜egyedülálló büszkeség Kodoku na Hokori 20 octobre 2009
4 Le sourire derrière la façade 仮面の微笑 〜a doboz mögött maszk Kamen no Bishō 27 octobre 2009
5 Pour mes amis et pour demain 友と明日のために 〜barátoknak,holnapra Tomo to Asu no Tameni 3 novembre 2009
6 Cœur désorienté 心乱れて 〜szíbtép fájdalom Kokoro Midarete 10 novembre 2009
7 Un réveil douloureux 歪んだ覚醒 〜kanyargos ebredes Yuganda Kakusei 17 novembre 2009
8 L'heure fatale 逢魔が時〜félhomály öv Ōma ga Toki 24 novembre 2009
9 Liens brisés 壊れた絆 〜törött kötés Kowareta Kizuna 1er décembre 2009
10 L'éveil de la sorcière 魔女覚醒 〜bukott angyal Majo Kakusei 8 décembre 2009
11 Le choix de la destruction 滅亡という選択〜válogatott-hoz kialvás Metsubō to Iu Sentaku 15 décembre 2009
12 L'aube de la nuit noire 闇夜の暁〜a sötét hajnal Yamiyo no Akatsuki 22 décembre 2009
13 (OAV) Une fantaisie en rose et une histoire de rêve 桃色幻夢譚 〜rö zsaszí n é jszaka Momoiro Genmutan 25 juin 2010

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]