Épervier à collier roux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Épervier à collier roux

Description de cette image, également commentée ci-après

Accipiter cirrocephalus

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Accipitriformes
Famille Accipitridae
Genre Accipiter

Nom binominal

Accipiter cirrocephalus
(Vieillot, 1817)

Statut de conservation UICN

(LC)
LCUICN3.1 : Préoccupation mineure

Statut CITES

Sur l'annexe  II  de la CITES Annexe II , Rév. du 28/06/79

L’Épervier à collier roux (Accipiter cirrocephalus) est une espèce de rapace de la famille des Accipitridae.

Description[modifier | modifier le code]

La longueur du corps est de 30 à 40 cm et l’envergure de 55 à 80 cm. Les femelles, qui pèsent 240 g à l’âge adulte, sont nettement plus grandes que les mâles qui pèsent 125 g.

La partie supérieure est gris avec un collier chatain, les parties inférieures sont essentiellement rousses, finement barrées de blanc. Il ressemble à l’Autour australien mais en plus petit. Son vol est rapide et souple.

Distribution et habitat[modifier | modifier le code]

Il est très répandu à travers l'Australie et la Nouvelle-Guinée à l'exception des zones désertiques. On le trouve dans les forêts et les terres boisées.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Il se nourrit principalement de petits oiseaux capturés en vol, parfois d'insectes.

Reproduction[modifier | modifier le code]

Il niche dans des arbres sur une plate-forme de bâtonnets et de brindilles. La couvée est habituellement de 3 ou 4 œufs. La période d'incubation est d'environ 35 jours, avec l'envol des poussins environ 24 à 33 jours après l'éclosion.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

D'après Alan P. Peterson, il en existe 3 sous-espèces :

  • Accipiter cirrocephalus cirrocephalus (Vieillot) 1817
  • Accipiter cirrocephalus papuanus (Rothschild & Hartert) 1913
  • Accipiter cirrocephalus rosselianus Mayr 1940
Kobble Creek, SE Queensland, Australia


Référence[modifier | modifier le code]

  • Marchant, S.; & Higgins, P.J. (Eds). (1993). Handbook of Australian, New Zealand and Antarctic Birds. Vol,2: Raptors to Lapwings. Oxford University Press: Melbourne. ISBN 0-19-553069-1

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :