Élection présidentielle sud-coréenne de 1948

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Drapeau de la Corée du Sud 1952 Suivant
Élection présidentielle sud-coréenne de 1948
Rhee Syng-Man in 1956.jpg
Syngman RheeANRRIC
Voix 180
  
91,8 %
Kim Gu in 1949.jpg
Kim KuIndépendance coréenne
Voix 13
  
6,7 %
Président
Sortant
Élu

La première élection présidentielle de Corée du Sud a eu lieu le 20 juillet 1948 et fait suite à l'élection de l'assemblée constitutionnelle du mois de mai 1948. Cette élection était indirecte, le président étant élu par l'assemblée. Syngman Rhee est élu par 180 voix sur les 196 suffrages exprimés et récupère le pouvoir des mains du gouvernement militaire de l'armée des États-Unis en Corée le 15 aout 1948, jour de l'indépendance du pays.

La campagne a été marquée par une importante dispute entre Syngman Rhee et Kim Ku concernant l'organisation de ces élections exclusivement dans la zone sud. Kim Ku s'opposait à la tenue d'élections séparées et quitta l'alliance nationale pour la réalisation rapide de l'indépendance coréenne (ANRRIC) pour former le parti de l'indépendance coréenne[1]. Son départ permet à Rhee de consolider son pouvoir sur l'ANRRIC. Kim Ku obtient 13 votes.

Résultat[modifier | modifier le code]

Rang Candidats Parti Votes Pourcentage
1 Syngman Rhee ANRRIC 180 91,8 %
2 Kim Ku Indépendance coréenne 13 6,7 %
3 An Se-hong 2 1,0 %
4 Seo Jae-pil 1 0,5 %
Electeurs 200
Total des votes 196 100 %

Syngman Rhee devient le premier président de la Corée du Sud puis s'arrange pour être largement réélu en 1952, 1956 et 1960 avant d'être forcé à abdiquer par des manifestations populaires le mois suivant sa dernière confirmation.

Kim Ku est assassiné le 26 juin 1949, probablement sur ordre de la police secrète.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Fukui, H. (1985) Political parties of Asia and the Pacific, Vol. 1. Greenwood Press. p. 674.