Zwicky Transient Facility

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Zwicky Transient Facility
Caractéristiques
Code MPC
I41Voir et modifier les données sur Wikidata
Type
Ouverture
2018
Lieu
Site web

Le Zwicky Transient Facility (ZTF, code d'observatoire : I41) est un relevé astronomique du ciel à grand champ utilisant une nouvelle caméra installée sur le télescope Samuel-Oschin de l'observatoire Palomar situé en Californie, aux États-Unis. Mis en service 2018, il remplace le relevé Intermediate Palomar Transient Factory (2009–2017) qui possédait le même code d'observatoire. Il est nommé d'après l'astronome Fritz Zwicky[1].

Description[modifier | modifier le code]

Le Zwicky Transient Facility a été conçu pour détecter les objets transitoires dont la luminosité change rapidement, tels que les supernovas, les sursauts gamma et les collisions entre deux étoiles à neutrons, ainsi que les objets mobiles tels que les comètes et les astéroïdes. La nouvelle caméra est constituée de 16 CCDs de 6144×6160 pixels chacun, chaque exposition couvrant une surface de 47 degrés carrés. Le Zwicky Transient Facility est conçu pour photographier la totalité du ciel boréal en trois nuits et balayer le plan de la Voie lactée deux fois par nuit jusqu'à une magnitude limite de 20,5[2],[3]. On estime que la quantité de données produites par le ZTF sera 10 fois plus importante que celle de son prédécesseur, l'Intermediate Palomar Transient Factory[4]. Le grand volume de données du ZTF lui permettra de servir de prototype pour le Large Synoptic Survey Telescope (LSST) qui devrait rentrer en service en 2022 et qui produira 10 fois plus de données que le ZTF[2],[1].

Sa première lumière a été enregistrée sur une zone de la constellation d'Orion le [5],[6],[7].

Découvertes et observations remarquables[modifier | modifier le code]

Planètes mineures[modifier | modifier le code]

La première découverte confirmée du projet ZTF a été signalée le [8], avec la découverte de 2018 CL, un petit astéroïde géocroiseur[9].

Comète[modifier | modifier le code]

Le , ZTF a découvert sa première comète, C/2019 J2 (Palomar), une comète à longue période[10]. Il en a depuis découvertes d'autres.

Une recherche dans les archives de ZTF a permis d'identifier des images de la comète interstellaire 2I/Borissov remontant au , étendant les observations sur 8 mois en arrière[11],[12].

Autre[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Zwicky Transient Facility Opens Its Eyes to the Volatile cosmos », sur Zwicky Transient Facility,
  2. a et b (en) Eric Bellm et Shrinivas Kulkarni, « The unblinking eye on the sky », Nature Astronomy, vol. 1, no 3,‎ , p. 0071 (ISSN 2397-3366, DOI 10.1038/s41550-017-0071, Bibcode 2017NatAs...1E..71B, arXiv 1705.10052)
  3. (en) Roger M. Smith, Richard G. Dekany, Christopher Bebek, Eric Bellm, Khanh Bui, John Cromer, Paul Gardner, Matthew Hoff et Stephen Kaye, « The Zwicky transient facility observing system », Ground-based and Airborne Instrumentation for Astronomy V, International Society for Optics and Photonics, vol. 9147,‎ , p. 914779 (DOI 10.1117/12.2070014, lire en ligne)
  4. (en) Yi Cao, Peter E. Nugent et Mansi M. Kasliwal, « Intermediate Palomar Transient Factory: Realtime Image Subtraction Pipeline », Publications of the Astronomical Society of the Pacific, vol. 128, no 969,‎ , p. 114502 (DOI 10.1088/1538-3873/128/969/114502, Bibcode 2016PASP..128k4502C, arXiv 1608.01006)
  5. (en) Daniel Clery, « New California telescope aims to catch quickly moving celestial events », sur Science, (consulté le )
  6. (en) « The Zwicky Transient Facility », The Palomar Observatory (consulté le )
  7. (en) Alan Boyle, « Super-wide-angle Zwicky Transient Facility celebrates 'first light' with help from UW », sur GeekWire (consulté le )
  8. (en) S.R. Kulkarni et al., « The Zwicky Transient Facility (ZTF) begins - ATel #11266 », Astronomer's Telegram, (consulté le )
  9. (en) Quan-Zhi Ye et al., « First Discovery of a Small Near Earth Asteroid with ZTF (2018 CL) - ATel #11274 », Astronomer's Telegram, (consulté le )
  10. (en) Gareth V. Williams, « MPEC 2019-J123: COMET C/2019 J2 (Palomar) », sur Minor Planet Center (consulté le )
  11. (en) W. Wayt Gibbs, « Alien comets may be common, object from beyond Solar System suggests », sur Science (consulté le )
  12. (en) Gareth V. Williams, « MPEC 2019-V34 : COMET 2I/Borisov », sur Minor Planet Center (consulté le )