Zilon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Zilon
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Nationalité
Activité

Zilon est un artiste peintre canadien multidisciplinaire né à Montréal en 1954 qui s'est illustré dans le graffiti[1].

Expositions individuelles[modifier | modifier le code]

  • 1987 : Maison de la culture Côte-des-Neiges, Montréal
  • 1988 : Fashion Design Boutique, Montréal
  • 1989 : Pitt International Gallery, Vancouver
  • 1990 : Centre national des arts, Ottawa
  • 1992 : Yves Le Roux Art Contemporain, Montréal
  • 1993 : Maison de la culture Frontenac, Montréal
  • 1993-94 : Galerie Stornoway, Montréal
  • 1996 : O'Connor Gallery, Toronto
  • 2005 : Galerie Yves Laroche, Montréal
  • 2008 : "Ville Froide", Galerie Yves Laroche
  • 2009 : Maison de la culture du Plateau-Mont-Royal, Montréal
  • 2010 : Maison Culturelle et communautaire de Montréal-nord, Québec

Expositions collectives[modifier | modifier le code]

  • 1983 : Salon international de Design et de Création, Montréal
  • 1985 : Galerie Noctuelle, Montréal
  • 1986 : École des Beaux-Arts, Paris, France
  • 1987 : Maison Lavallin, Montréal
  • 1989 : SMASH Gallery, Vancouver
  • 1991 : Centre de Design UQAM,
  • 1992 : Maison de la culture Marie-Uguay, Montréal
  • 1995 : Galerie 55 Prince, Montréal
  • 1996 : O'Connor Gallery, Toronto
  • Galerie 306, Toronto
  • Sarah McCutcheon Contemporary Art Gallery,Montréal
  • Université du Québec à Montréal
  • 2010 : Maison Culturelle et communautaire de Montréal-nord, Québec (Avec SEAZ)

Chronique[modifier | modifier le code]

« On voit ses graffitis un peu partout : sur les murs de la ville, dans les toilettes publiques, dans les bars. Évoquant les personnages androgynes de Cocteau, ses dessins aux lignes simples tatouent sur la brique et sur le béton des visages angéliques. Aux quatre coins de Montréal, là où vous vous y attendez le moins, il persiste à parfumer notre morosité de poèmes en aérosol. De grands yeux, l'arête d'un nez et des lèvres larges comme un bonheur tranquille : telle est sa signature. »[2]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]