Zaïde (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Zaïde.
Ne doit pas être confondu avec Zaïre (Voltaire).

Zaïde est un roman de Marie-Madeleine de La Fayette publié en 1671. Son secrétaire Jean Regnault de Segrais y a certainement contribué en fournissant les matériaux et l'agencement du roman. Mais c'est bien Madame de La Fayette qui l'a rédigé comme nous l'apprend sa correspondance avec Pierre-Daniel Huet[1]. Édité en deux volumes (1670-1671), le roman est précédé d'un essai Traité de l'origine des romans dû à Pierre-Daniel Huet. La Rochefoucauld a probablement collaboré à l'œuvre[2].

L'action se situe en Espagne au IXe siècle et conte les amours de Consalve, fils du comte de Castille et de Zaïde, fille d'un prince musulman converti au catholicisme. La documentation nécessaire pour évoquer l'Espagne doit beaucoup à l'histoire des guerres civiles de Grenade de Ginès Pérez de Hita traduite en français en 1608. L'œuvre comporte de nombreuses digressions contrairement à la concision dont fait preuve Madame de La Fayette dans son roman phare La Princesse de Clèves, mais reste supérieure au roman galant de la même époque.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Zayde, histoire espagnole, éd. Lepetit, 820, sur wikisource[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Maurice Lever, Romanciers du Grand Siècle, Fayard, 1996, p. 219-222
  2. Le Nouveau Dictionnaire des Œuvres, t. VI, Laffont-Bompiani, Robert Laffont, coll. « Bouquins », 1994, p. 7673
  3. « Œuvres complètes de mesdames de La Fayette, de Tencin et de Fontaines », sur Wikisource (consulté le 23 mars 2019)