Yvonne Adhiambo Owuor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Yvonne Adhiambo Owuor
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Distinction
Prix Caine ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Yvonne Adhiambo Owuor, née en 1968 à Nairobi, est une auteure de romans et de nouvelles kényane écrivant en anglais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle étudie l'anglais à l'université Jomo Kenyatta (en), puis suit un master d'études audiovisuelles à l'université de Reading, au Royaume-Uni. En 2003, elle a remporté le prix Caine[1] pour sa nouvelle « Weight of Whispers ». En 2004, elle a été choisie comme « femme de l'année » par la revue kényane Eve Magazine pour sa contribution à la littérature et aux arts au Kenya.

En 2015, son roman Dust remporte le prix Jomo Kenyatta (en)[2], attribué depuis 1974 à des auteurs kényans en anglais et kiswahili[1]. Il a fait l'objet de critiques très favorables dans le Washington Post[3] et le New York Times[4].

Dust a été traduit pour Actes Sud (2017) par Françoise Pertat sous le titre La Maison au bout des voyages.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Bruno Meyerfeld, « Les Africains veulent lire des auteurs africains : effet de mode ou lame de fond ? », sur Le Monde Afrique, (consulté le 27 mars 2017).
  2. (en) « Owuor wins literature prize at book awards », Daily Nation,‎ (lire en ligne).
  3. (en) Ron Charles, « Review: ‘Dust,’ by Yvonne Adhiambo Owuor », The Washington Post,‎ (lire en ligne).
  4. (en) Taiye Selasi, « The Unvanquished », The New York Times,‎ (lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]