Yves-Marie André

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un philosophe
Cet article est une ébauche concernant un philosophe.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

 Ne pas confondre avec le Petit P. André, prédicateur du XVIIe siècle
Portrait du XVIIIe siècle

Yves-Marie André (son nom complet étant Yves-Alexis-Marie de l'Isle-André), né à Châteaulin, Bretagne (France) le 22 mai 1675 et décédé à Caen, Calvados (France) le 26 février 1764, était un prêtre jésuite français, philosophe et écrivain de renom.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il entra chez les Jésuites en 1693, et enseigna d'abord la philosophie à Amiens, puis au collège du Mont à Caen, mais, ayant manifesté trop d'attachement aux doctrines de Descartes et de Malebranche, il fut retiré de cet enseignement et chargé d'une chaire de mathématiques à Caen.

Il est surtout connu par un Essai sur le Beau, paru en 1741. On lui doit aussi un Traité sur l'homme, où il cherche à expliquer l'action de l'âme sur le corps.

Le P. André a laissé des manuscrits qui sont conservés à la bibliothèque de Caen.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]