Yusuf Kadel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Yusuf Kadel
Yusuf Kadel au Salon du Livre
Yusuf Kadel
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Yusuf Kadel, né le à Beau-Bassin (Île Maurice), est un auteur dramatique et poète mauricien.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1989, après sept années passées au collège du Saint-Esprit, à Quatre-Bornes, Yusuf Kadel s’inscrit à l’Université Paris 1 pour un D.E.U.G. d’A.E.S. (Administration Économique et Sociale). Mais il déserte très vite les bancs de la faculté et le quartier Latin, préférant l’ambiance des cafés et buvettes, du côté de Montmartre ou des Halles. Il y rédige sa première pièce, Un septembre noir, qui lui vaudra le prix Jean Fanchette en 1994.

De retour à Maurice, il est introduit au sein d’un cercle littéraire, le Cénacle, où il découvre ce qu’il appelle «l’autre langage», autrement dit la poésie. Surenchairs, son premier recueil, paraît en 1999. Il rassemble une cinquantaine de poèmes, qui suggèrent, par des paroles épurées et empreintes d’une forte spiritualité, une vision très personnelle de la condition humaine. Le texte est sélectionné la même année pour le prix Radio France du Livre de l’océan Indien.

Après avoir intégré le comité de lecture du Nouvel Essor, magazine littéraire et culturel publié par l’Alliance française, Yusuf Kadel participe, en octobre 2006, à la création de la revue de poésie Point barre, la toute première revue de poésie de l’histoire littéraire mauricienne. En mai 2014, il rejoint le jury du festival de théâtre Passe Portes aux côtés, entre autres, de Bernard Faivre d'Arcier, Claudia Cardinale et Bruno Solo.

Citation[modifier | modifier le code]

« L’écriture est pour Yusuf Kadel une expérience individuelle et collective à la fois, qui pousse l’exigence structurelle à son paroxysme. Individuelle dans l’épure et la capacité du renoncement de soi, collective dans la captation d’un héritage émotionnel. Il est l’écrivain mauricien dont la grande silhouette hantera désormais, et pour longtemps, les mots qui irriguent et donnent chair au plaisir littéraire. » – Caya Makhélé, Cultures Sud N° 170.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Un septembre noir - théâtre, Éditions le Printemps, Vacoas, 1998 (ISBN 9990323577)
  • Surenchairs - poésie, Éditions le Printemps, Vacoas, 1999 (ISBN 9990323852)
  • Soluble dans l’œil - poésie, Acoria Éditions, Paris, 2010 (ISBN 9782355720291)
  • Minuit - théâtre, Acoria Éditions, Paris, 2013 (ISBN 9782355721090)
  • Anthologie de la poésie mauricienne contemporaine d’expression française - poésie, Acoria Éditions, Paris, 2014 (ISBN 9782355721212)
  • Soluble in the eye: excerpts - poésie (traduction depuis le français par Guy Bennett), Every Other / Otis College of Art and Design, Los Angeles, 2019

Prix et distinctions littéraires[modifier | modifier le code]

  • Prix Jean Fanchette (1994) pour Un septembre noir
  • Sélection, prix Radio France du Livre de l’océan Indien (2001) pour Surenchairs
  • Sélection, prix Continental du meilleur espoir littéraire africain (2009) pour Soluble dans l'œil
  • Bourse d’écriture du Centre national du Livre (2010)
  • Sélection, prix SACD (Société des Auteurs et Compositeurs dramatiques) de la dramaturgie de langue française (2010) pour Minuit

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]