Yuka (musique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.
 À ne pas confondre avec la plante "yucca" ou avec la marque française de mode vestimentaire "yuka paris"
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article a besoin d’être illustré (en discuter) (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Pour améliorer cet article, des médias (images, animations, vidéos, sons) sous licence libre ou du domaine public sont les bienvenus.
Si vous êtes l’auteur d’un média que vous souhaitez partager, importez-le. Si vous n’êtes pas l’auteur, vous pouvez néanmoins faire une demande de libération d’image à son auteur.

image illustrant la musique traditionnelle image illustrant les percussions image illustrant Cuba
Cet article est une ébauche concernant la musique traditionnelle, les percussions et Cuba.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Les tambours yuka étaient joués à Cuba par les esclaves d'origine bantou lors des rituels palo monte, regla de Mayombe ou makuta.

Ils sont au nombre de trois :

  • caja (joué avec des baguettes appelées guagua ou cajita),
  • mula
  • cachimbo, ou tumba, répandu dans la province d'Oriente et correspondant au ditumba, batterie de trois tambours faisant partie de la tradition luba (ou lube) venant du Kasaï.