Yehni Djidji

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Yehni Djidji
Description de l'image Yehni_Djidji.jpg.
Nom de naissance Fonou N’Guessan Rosine Kakou
Alias
Yehni Djidji
Naissance
Abidjan, Drapeau de la Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire
Activité principale
Distinctions
Médaille de bronze de la catégorie concours littéraire aux VIIes Jeux de la Francophonie, E-voir Blog Awards 2011
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres
Roman, Nouvelle

Œuvres principales

  • Intimes confidences (2010)
  • Une passion interrompue (2012)

Yehni Djidji ou Fonou N’Guessan Rosine Kakou à l'état civil, est une écrivaine, poète et blogueuse ivoirienne née à Abidjan en 1988[1]. Diplômée en communication, marketing et management[2], elle est également, scénariste, chroniqueuse, promotrice de site internet et d’événements littéraires. En 2013, elle crée l’Agence Littéraire Livresque[3] qui est aujourd'hui spécialisée dans la rédaction, l’édition, la diffusion et la distribution d'œuvres littéraires.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômée en Communication, Marketing et Management, Yehni Djidji de son vrai nom Rosine Kakou épouse Ano a plus de 10 ans d’expérience dans la création de contenu avec un focus sur les fictions et les chroniques web. Fondatrice de l’Agence Littéraire Livresque, elle et son équipe accompagnent les personnes qui ont un projet d’écriture jusqu’à la publication au format numérique ou papier. Aussi elle organise et aide à l'organisation d'évènement littéraire[4]. Elle sera sélectionnée parmi les 35 jeunes innovateurs âgés de moins de 35 ans qui ont fait bouger le monde francophone en 2016 et d’obtenir le premier prix Catégorie « Culture et divertissement», grâce à www.225nouvelles.com, un site de promotion de la littérature. En 2017, Djidji est boursière du programme Mandela Washington Fellowship (Young African Leaders Initiative) initié par le Président Américain Barack Obama. Le 9 décembre 2017, elle élue également, présidente de l'Association des Blogueurs de Côte d'Ivoire. En 2018, Yehni reçoit le prix Ascom de la Communication Digitale[5].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Engagement citoyen[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • 2010 : Intimes confidences (NEI, Adoras, Abidjan) ;
  • 2010 : Les plus belles lettres d’amour (NEI, adoras, Abidjan) ;
  • 2010 : Côte d’Ivoire: 50 ans d’indépendance, nouvelles, (Frat Mat Ed., R.Laffont, Abidjan/Paris).
  • 2012 : Une passion interrompue, Roman, (Balafons, Abidjan) [2]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]

  1. AMADOU BAILO DIALLO, « Yehni Djidji, Une passionnée d’écriture - AfrikMag », AfrikMag,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. a et b « Djidji Yehni », sur http://ae-ci.org/ (consulté le )
  3. Notre Lysma, « Yehni Djidji, une Alysma écrivaine et blogueuse littéraire - Notre Lysma », Notre Lysma,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. a b et c « Ma bio », sur Le blog de Yehni Djidji (consulté le )
  5. Yehni Djidji, « LE BLOG DE YEHNI DJIDJI Mon regard sur le monde, une lucarne sur mon monde ! » (consulté le )
  6. a et b « Jeux de la Francophonie : la blogueuse ivoirienne Yehni Djidji, fait honneur à la Côte d’Ivoire », sur techmissus.com (consulté le )
  7. « Fonou N’Guessan Rosine Kakou, médaillée de bronze au concours de littérature des VIIes Jeux (Côte d’Ivoire) », sur jeux.francophonie.org (consulté le )