Yang Chunlin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Yang Chunlin (Chinois: 杨春林; Pinyin: Yáng Chūnlín) est un dissident politique chinois, militant pour la défense des droits de l'homme en . Yang a publié de nombreux articles sur les droits de l'homme et les droits liés à la propriété terrienne. En 2007, il aide à organiser une pétition sur Internet intitulée « Nous voulons les droits de l'Homme, pas des Jeux olympiques » (We want human rights, not the Olympics)[1]. Cette pétition aurait collecté plus de 10 000 signatures[2], provenant essentiellement de paysans du Heilongjiang, dans le nord-est de la Chine, dont les terres ont été confisquées [3].

Yang a été arrêté en juillet 2007 et accusé d'avoir « porté atteinte à l'image de la Chine dans le monde » et d'être responsable d'un « acte de subversion vis-à-vis du pouvoir du pays »[4].

Son procès débute en février 2008 dans la ville de Jiamusi[5],[6].

Il a été condamné le 24 mars à cinq années d'emprisonnement[7] suivies de deux années de privation de ses droits civiques.

Ce jugement a été prononcé au cours d'une audition éclair (20 minutes), durant laquelle les policiers ont fait usage en public de l'aiguillon électrique.

Le condamné a refusé de signer le jugement. Sa sœur, Yang Chungping, témoigne à ce sujet[8] : « Quand on lui a demandé son opinion sur le verdict, il [Yang Chunlin] a déclaré que le système judiciaire Chinois n'avait rien de "juste" (au sens "en accord avec la Loi"). Par conséquent, quelle opinion pourrait-il avoir sur sa sentence ? Étant donné que son comportement était en parfaite harmonie avec les droits à la liberté d'expression tels qu'ils sont fixés par les lois officielles Chinoises, sa condamnation n'était pas légalement acceptable. Donc, il a refusé de signer le jugement. Il a aussi annoncé qu'il ne ferait pas appel de ce jugement, une décision qu'il avait déjà prise et annoncée auparavant. »

Pour avoir participé à cette campagne, plusieurs personnes sont reconnues coupables de complicité et jugées au fur et à mesure. L'un d'entre eux, Wang Guilin, a été condamné, le 28 janvier 2008, à 18 mois de laogai.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Human Rights Watch 2008, 'HRW World Report 2008: Events in China in 2007', www.china.hrw.org, no date. Consulté le 3 mars 2008.
  2. Associated Press 2007, 'China arrests anti-Olympics activist', ABC News (US), 3 September. Consulté le 3 mars 2008.
  3. « Les Français veulent un boycott politique des JO de Pékin », www.lemonde.fr,‎ (consulté le 24 mars 2008)
  4. Beck, L. 2008, 'China foreign minister defends rights record', Reuters, 28 February. Consulté le 3 mars 2008.
  5. Fang Yuan & Yan Xiu 2008, 'China tries land activist who opposed Olympics', Radio Free Asia, 19 February. Retrieved 3 March 2008.
  6. Dickie, M. 2008, 'Beijing dismisses rights fears', Financial Times, 28 February. Consulté le 3 mars 2008.
  7. « 5 ans de prison pour l'auteur du slogan "Des droits, pas les JO" », tempsreel.nouvelobs.com (consulté le 24 mars 2008)
  8. « sentenced to 5 years for against Beijing Olympics », chinaview.wordpress.com (consulté le 1er avril 2008)

Voir aussi[modifier | modifier le code]