Yang Chunlin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Yang Chunlin (Chinois: 杨春林; Pinyin: Yáng Chūnlín) est un dissident politique chinois, militant pour la défense des droits de l'homme en . Yang a publié de nombreux articles sur les droits de l'homme et les droits liés à la propriété terrienne. En 2007, il aide à organiser une pétition sur Internet intitulée « Nous voulons les droits de l'Homme, pas des Jeux olympiques » (We want human rights, not the Olympics)[1]. Cette pétition aurait collecté plus de 10 000 signatures[2], provenant essentiellement de paysans du Heilongjiang, dans le nord-est de la Chine, dont les terres ont été confisquées [3].

Yang a été arrêté en juillet 2007 et accusé d'avoir « porté atteinte à l'image de la Chine dans le monde » et d'être responsable d'un « acte de subversion vis-à-vis du pouvoir du pays »[4].

Son procès débute en février 2008 dans la ville de Jiamusi[5],[6].

Il a été condamné le 24 mars à cinq années d'emprisonnement[7] suivies de deux années de privation de ses droits civiques.

Ce jugement a été prononcé au cours d'une audition éclair (20 minutes), durant laquelle les policiers ont fait usage en public de l'aiguillon électrique.

Le condamné a refusé de signer le jugement. Sa sœur, Yang Chungping, témoigne à ce sujet[8] : « Quand on lui a demandé son opinion sur le verdict, il [Yang Chunlin] a déclaré que le système judiciaire Chinois n'avait rien de "juste" (au sens "en accord avec la Loi"). Par conséquent, quelle opinion pourrait-il avoir sur sa sentence ? Étant donné que son comportement était en parfaite harmonie avec les droits à la liberté d'expression tels qu'ils sont fixés par les lois officielles Chinoises, sa condamnation n'était pas légalement acceptable. Donc, il a refusé de signer le jugement. Il a aussi annoncé qu'il ne ferait pas appel de ce jugement, une décision qu'il avait déjà prise et annoncée auparavant. »

Pour avoir participé à cette campagne, plusieurs personnes sont reconnues coupables de complicité et jugées au fur et à mesure. L'un d'entre eux, Wang Guilin, a été condamné, le 28 janvier 2008, à 18 mois de laogai.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Human Rights Watch 2008, 'HRW World Report 2008: Events in China in 2007', www.china.hrw.org, no date. Consulté le 3 mars 2008.
  2. Associated Press 2007, 'China arrests anti-Olympics activist', ABC News (US), 3 September. Consulté le 3 mars 2008.
  3. « Les Français veulent un boycott politique des JO de Pékin », www.lemonde.fr, (consulté le 24 mars 2008)
  4. Beck, L. 2008, 'China foreign minister defends rights record', Reuters, 28 February. Consulté le 3 mars 2008.
  5. Fang Yuan & Yan Xiu 2008, 'China tries land activist who opposed Olympics', Radio Free Asia, 19 February. Retrieved 3 March 2008.
  6. Dickie, M. 2008, 'Beijing dismisses rights fears', Financial Times, 28 February. Consulté le 3 mars 2008.
  7. « 5 ans de prison pour l'auteur du slogan "Des droits, pas les JO" », tempsreel.nouvelobs.com (consulté le 24 mars 2008)
  8. « sentenced to 5 years for against Beijing Olympics », chinaview.wordpress.com (consulté le 1er avril 2008)

Voir aussi[modifier | modifier le code]