Yang Banhou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Yáng (楊).

Yang Banhou (ou Yang Pan-hou ou encore Yang Yu, 楊班侯), (1837-1890), est un maître de tai-chi-chuan, deuxième fils du fondateur du style Yang, Yang Luchan. Il est connu pour son tempérament belliqueux[1][2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Son frère aîné Yang Feng Hou étant mort en bas âge, il est le premier fils de Yang Luchan à avoir atteint l'âge adulte. À la suite de son père, il fut instructeur d'arts martiaux pour la famille impériale[2],[3]. Il devint ainsi le professeur de Wu Ch'uan-yu (Wu Quanyou), un officier de cavalerie mandchou[2]. Le fils de Wu Ch'uan-yu, Wu Chien-ch'uan (Wu Jianquan), officier lui-même, fonda avec son père le style Wu de Tai-Chi-Chuan[3].

Le fils de Yang Pan-hou, Yang Zhao Pen (1875-1938) fut également un professeur de Tai Chi[3].

Yang Banhou serait en outre le fondateur du guangping Yang taiji[réf. nécessaire].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Douglas Wile, Tai Chi Touchstones: Yang Family Secret Transmissions, Sweet Ch'i Press,‎ (ISBN 978-0-912059-01-3)
  2. a, b et c (en) Douglas Wile, Lost T'ai-chi Classics from the Late Ch'ing Dynasty (Chinese Philosophy and Culture), State University of New York Press,‎ (ISBN 978-0-7914-2654-8)
  3. a, b et c Y. L. Yip, « A Perspective on the Development of Taijiquan », Qi, The Journal of Traditional Eastern Health and Fitness Vol. 8 No. 3, Insight Graphics Publishers,‎ (ISSN 1056-4004)