Yang Banhou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Yáng (楊).
image illustrant les arts martiaux
Cet article est une ébauche concernant les arts martiaux.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Yang Banhou (ou Yang Pan-hou ou encore Yang Yu, 楊班侯), (1837-1890), est un maître de tai-chi-chuan, deuxième fils du fondateur du style Yang, Yang Luchan. Il est connu pour son tempérament belliqueux[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Son frère aîné Yang Feng Hou étant mort en bas âge, il est le premier fils de Yang Luchan à avoir atteint l'âge adulte. À la suite de son père, il fut instructeur d'arts martiaux pour la famille impériale[2],[3]. Il devint ainsi le professeur de Wu Ch'uan-yu (Wu Quanyou), un officier de cavalerie mandchou[2]. Le fils de Wu Ch'uan-yu, Wu Chien-ch'uan (Wu Jianquan), officier lui-même, fonda avec son père le style Wu de Tai-Chi-Chuan[3].

Le fils de Yang Pan-hou, Yang Zhao Pen (1875-1938) fut également un professeur de Tai Chi[3].

Yang Banhou serait en outre le fondateur du guangping Yang taiji[réf. nécessaire].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Douglas Wile, Tai Chi Touchstones: Yang Family Secret Transmissions, Sweet Ch'i Press, (ISBN 978-0-912059-01-3)
  2. a, b et c (en) Douglas Wile, Lost T'ai-chi Classics from the Late Ch'ing Dynasty (Chinese Philosophy and Culture), State University of New York Press, (ISBN 978-0-7914-2654-8)
  3. a, b et c Y. L. Yip, « A Perspective on the Development of Taijiquan », Qi, The Journal of Traditional Eastern Health and Fitness Vol. 8 No. 3, Insight Graphics Publishers,‎ (ISSN 1056-4004)