Xiao Chaogui

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Idéogrammes chinois Cette page contient des caractères chinois. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Xiao Chaogui
Xiao Chaogui's sculpture.jpg
Biographie
Décès

Xiao Chaogui (蕭朝貴) fut un des chefs de la Révolte des Taiping contre le gouvernement Qing, de 1850 à 1864.

Biographie[modifier | modifier le code]

C'était un Hakka, qui rejoignit très tôt le mouvement Taiping, à l'automne 1848.

Il était le beau-frère de Hong Xiuquan ; il était par ailleurs le « porte-parole de Jésus-Christ » au sein de la communauté Taiping, au cours des séances médiumniques (« visites divines » de Jésus) que tenaient les principaux chefs Taiping.

Ce fut un des intégristes du mouvement, qui fit juger et exécuter ses parents parce qu'ils vivaient ensemble, en violation de la législation Taiping sur la séparation rigoureuse des hommes et des femmes[1].

Du fait de son importance, il reçut le titre de Roi de l'Ouest.

En août 1852, il quitte Chenzhou (qui servait alors de base aux Taiping), accompagné de 2 000 hommes, pour marcher sur Changsha. Là, le 12 septembre, un archer le tue.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. SHIH Vincent Y.C. : The Taiping Ideology - Its sources, interpretations and influences, page 67. University of Washington Press, 1972

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]