Xenia (recueil)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Xenia.

Xenia est un recueil de poésies de Eugenio Montale paru en 1966.

Dans les dernières années, Montale approfondit sa philosophie et devient moins réservé, comme s’il craignait de ne plus avoir assez de temps « pour tout dire », c’est le Montale de la parole continue des derniers quinze ans de sa vie. Avec Xenia (1966) commence un recueil de poésies dédiées à sa femme défunte, Drusilla Tanzi, amoureusement surnommée « Mosca » (mouche) pour les verres épais de ses lunettes. Le titre rappelle le XIIIe livre de Martial, mais aussi les xenia qui, dans la Grèce antique, étaient les dons faits aux hôtes, et qui maintenant seraient donc les offrandes à son épouse.