Wounded Knee

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Wounded Knee
Le musée de Wounded Knee.
Le musée de Wounded Knee.
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Drapeau du Dakota du Sud Dakota du Sud
Comté Oglala Lakota
Type de localité Census-designated place
Code FIPS 46-72900
GNIS 1265714
Indicatif(s) téléphonique(s) local (locaux) 605
Démographie
Population 382 hab. (2010)
Densité 136 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 08′ 38″ nord, 102° 22′ 04″ ouest
Altitude 986 m
Superficie 280 ha = 2,8 km2
· dont terre 2,8 km2 (100 %)
· dont eau 0 km2 (0 %)
Fuseau horaire MST (UTC-7)
Localisation
Carte du comté de Oglala Lakota.
Carte du comté de Oglala Lakota.

Géolocalisation sur la carte : Dakota du Sud

Voir sur la carte administrative du Dakota du Sud
City locator 14.svg
Wounded Knee

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte administrative des États-Unis
City locator 14.svg
Wounded Knee

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte topographique des États-Unis
City locator 14.svg
Wounded Knee

Wounded Knee (« genou blessé ») est une localité du comté d'Oglala Lakota dans le Dakota du Sud qui compte 382 habitants (recensement de 2010)[1].

Le nom provient de la rivière Wounded Knee Creek qui coule à proximité[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

On dit que les os et le cœur du chef Sioux Crazy Horse ont été enterrés ici par sa famille après sa mort en 1877.

Le , le 7e régiment de cavalerie massacre à Wounded Knee Creek environ 200 Indiens sioux, hommes, femmes et enfants ainsi que leur chef Big Foot. Cet acte marque la fin des guerres indiennes.

Le , l'American Indian Movement (AIM) occupe la réserve indienne de Pine Ridge près de Wounded Knee afin de protester contre la politique du gouvernement fédéral à l'intérieur de la réserve. Le siège dure 71 jours avant que les militants ne se rendent le .

Wounded Knee est situé à quelques kilomètres de Porcupine, la « capitale » non officielle de la République Lakota auto-proclamée, le , par son dirigeant Russell Means.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Bureau du recensement des États-Unis, « Population, Housing Units, Area, and Density: 2010 - State -- Place and (in selected states) County Subdivision 2010 Census Summary File 1 », sur factfinder.census.gov (consulté le 1er novembre 2017).
  2. (en) Federal Writers' Project, South Dakota place-names: Part I State, County, and Town Names, (lire en ligne), p. 69.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]