WordLift

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

WordLift est une start-up fondée en 2017 et basée à Rome en Italie . La société a développé un plugin WordPress homonyme qui, grâce à l'utilisation des technologies sémantiques et de l'intelligence artificielle, optimise la rédaction et l'organisation du contenu et la trouvabilité des sites Web. Wordlift est disponible en 32 langues et en 2017 a eu plus de 200 clients, parmi lesquels SalzburgerLand Tourismus GmbH, Greenpeace, Legambiente et The American University in Cairo[1],[2],[3],[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

WordLift a été fondé à Rome en 2017 par Andrea Volpini, David Riccitelli et d'autres partenaires. Son plugin a été développé à partir des résultats des projets de recherche et développement de l'Union européenne Interactive Knowledge Stack (IKS) et Media in Context (MICO). Les deux projets ont été cofinancés par l'Union européenne et visaient à développer des technologies sémantiques en donnée ouverte. WordLift facilite la rédaction de contenu sur le Web en l'enrichissant de métadonnées structurées qui augmentent le PageRank des pages du site Web[5]. En mars 2017, WordLift a créé un partenariat avec WooRank, une entreprise belge spécialisée en marketing numérique, obtenant ainsi une subvention de 200 000 euros[6],[7],[8].

Récompenses[modifier | modifier le code]

En 2011, WordLift a participé au concours IKS Semantics UX et a remporté une bourse de 40 000 euros[9],[10].

En 2020, WordLift, en collaboration avec ses partenaires Redlink GmbH, SalzburgerLand Tourismus GmbH et l'Institut de technologie sémantique de l'Université d'Innsbruck, en Autriche, a reçu un soutien financier de l'Union européenne pour développer un nouveau projet qui mettrait à disposition la technologie Agentive SEO de l'outil pour tout Système de gestion de contenu.

Le projet, baptisé WordLift Next Generation, a reçu le soutien financier d'Eurostars Horizon 2020, un programme promu par l'Union européenne qui soutient les activités de recherche et les petites et moyennes entreprises innovantes[11],[12].

Voir également[modifier | modifier le code]

Les références[modifier | modifier le code]

  1. Stefania Leo, « WordLift, la startup che usa l’intelligenza artificiale per liberarci dalle regole della SEO », startupitalia.eu, (consulté le )
  2. « WordLift, intelligenza artificiale in aiuto a WordPress », key4biz.it, (consulté le )
  3. « WordLift, la startup che usa l'intelligenza artificiale per liberarci dalle regole della SEO », yuss.it, (consulté le )
  4. Amanda Dodge, « WordPress Plugin Snapshot: WordLift – AI powered SEO », copypress.com, (consulté le )
  5. Andrea Volpini, David Riccitelli et Gennaro Cuofano, « Is semantic markup really helping websites improve their online visibility? », ceur-ws.org, (consulté le )
  6. Stefania Leo, « WordLift, la startup che usa l’intelligenza artificiale per liberarci dalle regole della SEO », startupitalia.eu, (consulté le )
  7. « WordLift, un plugin “esperto SEO” per aumentare il traffico di un sito », redq.io/blog, (consulté le )
  8. « WordLift, intelligenza artificiale in aiuto a WordPress », key4biz.it, (consulté le )
  9. « IKS Semantics UX Contest Results », blog.iks-project.eu, (consulté le )
  10. (de) « Gewinner des IKS UX Contest », www.salzburgresearch.at (consulté le )
  11. « WordLift si espande e porta l’AI nella SEO di tutti i siti web », Yahoo! Finance, (consulté le )
  12. « WordLift si espande e porta l’AI nella SEO di tutti i siti web », Askanews, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]