William Montrose Graham

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

William Montrose Graham, Jr.
William Montrose Graham

Naissance
Washington, D.C.
Décès (à 81 ans)
Wardour, Maryland, État du Maryland
Allégeance Drapeau des États-Unis États-Unis
Grade Union Army major general rank insignia.svg Major général
Années de service 1855-1898
Commandement 2nd District of Columbia Infantry
5th Artillery Regiment
Second Army Corps
Conflits Guerre de Sécession

Guerre américano-mexicaine

William Montrose Graham, Jr (), était un militaire de carrière de l'armée des États-Unis, atteignant le rang de major-général. Il est un vétéran à la fois de la guerre de Sécession et la guerre hispano–américaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Graham naît à Washington, D.C., fils du colonel James Duncan Graham (1799-1865) et Charlotte Meade (sœur de George Gordon Meade). Il épouse Aroostine Brewerton Ricketts en 1860 à la forteresse Monroe, VA. Son oncle et homonyme, William Montrose Graham (1798-1847), a été tué pendant la guerre américano-mexicaine, tandis qu'il commandait le 11th U.S. Infantry à Molino del Rey.

Le jeune Graham reçoit une commission dans le 1st Regiment of Artillery en 1855, et gagne deux promotions rapides jusqu'au grade de capitaine avec le déclenchement de la guerre de Sécession.

Pendant la guerre, il est cité pour acte de bravoure lors de la campagne de la Péninsule, pour ses actions à Antietam, et pour ses actions à Gettysburg. Graham reçoit plusieurs brevets (honneur) de promotion pour ces actions, y compris ceux de commandant (, Malvern Hill), de lieutenant-colonel (, Antietam), et de colonel (, Gettysburg). Son unité, la batterie K du 1st U.S. Light Artillery, fait partie, à partir de 1863, de la célèbre brigade d'artillerie montée des États-Unis.

Graham sert avec l'armée régulière jusqu'en avril 1865, quand il accepte une commission de colonel du 2nd District of Columbia Infantry. Récompensé par son dernier brevet de la guerre, de brigadier général dans l'armée régulière, il quitte le service actif des volontaires en septembre et retourne dans le service régulier.

Il reste dans l'armée après la guerre, servant dans les 4th et 5th Artillery, s'élevant au grade de brigadier général dans l'armée régulière (). Au début de la guerre hispano-américaine, en mai 1898, il est promu major général des volontaires des États-Unis. Après un bref service au commandement du deuxième corps d'armée au camp Alger et au camp Meade, il prend sa retraite de l'armée régulière à son 64e anniversaire, et quitte honorablement le service des volontaires, le .

En 1898, il devient compagnon de la commanderie de Pennsylvanie de l'ordre militaire des guerres étrangères.

Il meurt à Wardour, au Maryland, le , et est enterré dans le cimetière du Congrès, à Washington.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Heitman, Francis B., Historical Register and Dictionary of the United States Army, From its Organization, September 29, 1789 to March 2, 1903. Washington, D.C.: Government Printing Office, 1903.
  • U.S. War Department, The War of the Rebellion: A Compilation of the Official Records of the Union and Confederate Armies. Washington, D.C.: Government Printing Office, 1894.

Liens externes[modifier | modifier le code]