William Craigie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
William Craigie
William Cragie.jpg

William Craigie en 1952

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 90 ans)
Nationalité
Formation
Activités

William Alexander Craigie est un philologue et lexicographe écossais né le à Dundee et mort le à Watlington (Oxfordshire).

Craigie suit des études en lexicographie (principalement sur les langues scandinaves, le celte et le scots) à l'université de St Andrews et au Balliol College de l'université d'Oxford. À partir de 1897, il travaille à la rédaction de l'Oxford English Dictionary. En 1901, il est nommé troisième rédacteur en chef (après James Murray et Henry Bradley). Il est chargé des volumes N, Q-R, Si-Sq, U-V et Wo-Wy.

De 1916 à 1925, il est titulaire de la chaire « Rawlinson and Bosworth » d'anglo-saxon de l'université d'Oxford[1]. En 1925, il quitte Oxford et part enseigner à l'université de Chicago et pour être plus proche des sources afin de rédiger le Dictionary of American English (un dictionnaire d'anglais américain). Il commence aussi à rédiger le Dictionary of the Older Scottish Tongue (dictionnaire de scots).

Craigie est anobli par le roi George V en 1928.

Il est corédacteur, avec Charles Talbut Onions, du supplément de l'Oxford English Dictionary de 1933.

En 1936, il démissionne de son poste à l'université de Chicago pour se consacrer entièrement au Dictionary of the Older Scottish Tongue.

Craigie a été le professeur de beaucoup de lexicographes américains : Clarence Barnhart, Jess Stein, Woodford A. Heflin, Robert Ramsey, Louise Pound et Allen Walker Read.

Craigie est l'auteur de plusieurs ouvrages sur la Scandinavie : The Religion of Ancient Scandinavia (1906) et Icelandic Sagas (1913). Il a aussi publié des livres didactiques : Easy Readings in Anglo-Saxon (1923) et The Study of American English (1927).

Craigie se marie à Jessie K. Hutchen en 1897. Elle meurt le 10 février 1947.

Source[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Il démissionne de la chaire en 1925 et est remplacé par J. R. R. Tolkien.

Liens externes[modifier | modifier le code]