Wilhelm von Schütz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Christian Wilhelm von Schütz, (Berlin, 13 avril 1776 - Leipzig 9 août 1847) est un auteur allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Schütz était un écrivain romantique, qui est devenu célèbre en tant que dramaturge avec Lacrimas, édité 1802. Il est ami avec Ludwig Tieck. Il a notamment traduit à partir de 1822 l'Histoire de ma vie de Casanova, pour l’édition allemande des 12 volumes que comptent ses fameuse mémoires. De 1842 à 1846 il a été le rédacteur en chef de la revue catholique Anticelsus.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Lacrimas. 1803.
  • Niobe. 1807.
  • Rußland und Deutschland (Russie et Allemagne). 1819.
  • Deutschlands Preßgesetz (Loi sur la presse allemande). 1821.
  • Zur intellectuellen und substantiellen Morphologie (Pour les intellectuels et substantive morphologie). 1821 - 1823.
  • Lücken der deutschen Philosophie (Les lacunes de la philosophie allemande). 1837.
  • Über die preußische Rechtsansicht wegen der gemischten Ehen (À propos de l'avis juridique au sujet des mariages mixtes prussiennes). 1839.

Travail d'étude au sujet de Schütz[modifier | modifier le code]

  • Friedrich Hebbel: Wilhelm von Schütz. Dissertation, Vienne 1928
  • Joseph Goebbels: Wilhelm von Schütz als Dramatiker. Ein Beitrag zur Geschichte des Dramas der Romantischen Schule (Wilhelm von Schütz, comme dramaturge. Une contribution à l'histoire du drame de l'école romantique). Dissertation, Heidelberg 1922

Liens externes[modifier | modifier le code]