Wikipédia:Atelier graphique/Didacticiels cartographiques/Didacticiel de création de carte avec QGIS/Export

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ce didacticiel vise à exporter une carte travaillée avec QGIS vers un fichier au format SVG.

Il y a deux manières d'exporter la carte vers le format svg : le composeur d'impression et l'extension « SimpleSVG ».

Dans tous les cas on peut bien sûr exporter toutes les couches de la carte en une seule fois, on obtiendra un calque unique d'Inkscape où chaque couche initiale de QGIS se sera constituée en un groupe d'objet.

Le composeur d'impression[modifier le code]

Résumé des principales fonctions du composeur de carte utilisées dans ce tutoriel.

QGIS 1.8 > Fichier > Nouveau composeur d'impression.

Principes[modifier le code]

  • le composeur contient une page, qui a une taille (dans QGIS 1.8, en mm ou en inch) ; cette page correspondra à la page du fichier SVG dans Inkscape ;
  • sur cette page il faut créer une carte. Cette carte a une échelle, ainsi qu'une taille (longueur et largeur) en mm ; la carte peut très bien être plus petite que la page, et d'ailleurs une page peut contenir plusieurs cartes (par exemple une carte principale et un médaillon) ;
  • cette carte a d'autre part une emprise (en degrés décimaux ou en mètres, selon la projection de votre projet) ; notez le bouton QGIS 1.8 > Composeur > Emprise > Fixez sur l'emprise courante de la carte.

Résultat de l'export en SVG : dans votre fichier SVG, vous trouverez dans un même calque racine, du dessus vers le dessous :

  • les données de votre carte ;
  • un cadre en général inutile, à désactiver systématiquement en décochant QGIS 1.8 > Composeur > Options globales > Afficher le cadre ;
  • un polygone rectangulaire à la taille de la carte ; vous pouvez choisir la couleur du fond (par exemple un bleu qui correspondra aux parties vides parce que non terrestres) ;
  • deux polygones rectangulaires en général inutiles à la taille de la page (un blanc puis un gris).

Préparer la carte à exporter[modifier le code]

Principe : créer une carte dans une emprise voulue et dimensionner la page selon la taille de la carte, afin qu'elles se superposent parfaitement.

  • QGIS 1.8 > Composeur > Mise en page > Ajouter une carte > Dessiner à la souris un rectangle quelconque sur la page blanche. Ce rectangle représente votre carte. Note : Il est possible que la mention La carte sera imprimée ici apparaisse à la place de l'aperçu : c'est juste un problème de cache que vous pouvez ignorer, le fichier svg exporté contiendra bel et bien votre carte.
  • Composeur > Propriétés de l'objet > Emprise : entrer les coordonnées de votre zone d'intérêt.
  • La taille de la carte s'est alors modifiée : noter la nouvelle taille (x, y) dans Propriétés de l'objet > carte et vérifier qu'elle est acceptable pour une image à visualiser sur Internet (ni trop petite, ni trop grande)(multiplier la taille en mm par 3 (environ) pour obtenir l'équivalent en pixels). (Éventuellement, éliminer les décimales dans la taille et ensuite retourner dans Emprise pour noter l'infime changement d'emprise.)
  • Spécifier une taille identique pour la page et pour la carte : Composition > Options du papier > Taille > choisir « Personnalisation » > entrer la taille de la carte.
  • Superposer la carte et la page : (sélectionner d'abord votre carte) > Propriétés de l'objet > Options globales > Position et taille > Coordonnées > superposer la carte sur la page en entrant 0 et 0 comme coordonnées x et y. (Note : laissez par défaut le « point de référence de l'objet », qui correspond à un point particulier de votre carte (parmi neuf points : dans les coins, les côtés, et le centre) pris comme point d'accroche par rapport à la page.).
  • En profiter pour décocher Afficher le cadre et, dans Couleur du fond, choisir 254/254/228 pour le beige correspondant aux terres ou bien 198/236/255 pour le bleu de la mer.

Sauvegarder votre mise en page[modifier le code]

Une fois que vous avez établi la mise en page qui vous convient pour l'export avec l'emprise souhaitée, créez un fichier se sauvegarde : Composeur d'impression > Fichier > Sauvegarder modèle > entrer un nom pour votre fichier modèle (extension .qpt).

Vous pourrez à tout moment retrouver votre mise en page avec Fichier > Charger le modèle. Cela vous évite de devoir entrer à chaque nouvel export les dimensions de la carte et les coordonnées de l'emprise. Vous pouvez ainsi fermer QGIS en toute tranquillité.

Icône pour souligner l'importance du texte
Votre fichier de sauvegarde ne rendra plus la même emprise si vous changez la projection entre temps. Notez bien, pour une emprise souhaitée, les coordonnées équivalentes dans chaque système de coordonnées.

Exporter en SVG[modifier le code]

Méthode 1 : une couche = un fichier SVG.

Cocher uniquement la couche que vous voulez exporter. Puis Composeur > Fichier > exporter au format SVG.

Répéter l'opération pour chaque couche, en prenant soin de bien exporter la même emprise.

Méthode 2 : exporter toutes les couches en un seul fichier SVG.

Au lieu d'exporter en SVG une à une les couches, on peut aussi les exporter toutes dans un seul fichier .svg : cocher toutes les couches puis utiliser le composeur d'impression comme expliqué ci-dessus. L'inconvénient est d'avoir toutes les données (les routes d'importances différentes par exemple) indifféremment dans le même calque d'Inkscape. Cependant, les éléments d'une même couche dans QGIS se retrouveront groupés ensemble dans Inkscape, ce qui pourra permettre de les distribuer en différents calques si besoin.

Astuce : Combiner les deux méthodes : exporter en un seul fichier svg l'ensemble des transports, dans un autre l'ensemble des cours d'eau, etc. Comme les lignes sont colorées, vous pourrez facilement dégrouper et distribuer chaque type de route ou de cours d'eau dans différents calques, si besoin.

Icône pour souligner l'importance du texte
Dans tous les cas, les éléments d'une même couche ne seront pas (dé)groupables par types dans Inkscape, ou seulement manuellement (ce qui rend l'étape précédente très utile, « Séparer une couche vectorielle »).

Exporter en bitmap[modifier le code]

Composeur > Fichier > Exporter comme image. Vous pouvez aussi choisir le format (et la résolution, dans l'onglet Général). Pour une carte de géolocalisation, un jpeg à 300dpi (300ppp) devrait suffire.

L'extension SimpleSVG[modifier le code]

Grâce à l'extension SimpleSVG, QGIS peut créer un fichier svg qui contiendra des calques tels que une couche QGIS = un calque svg ou, autrement dit, plusieurs couches QGIS = plusieurs calques svg dans un même fichier svg.

(tester le bouton resize map)

(il bug pour le moment. Bug report sent~~ )

Notes et références[modifier le code]