Wewak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Wewak
Wewak
Vue satellite de Wewak
Administration
Pays Drapeau de la Papouasie-Nouvelle-Guinée Papouasie-Nouvelle-Guinée
Région Momase
Province Sepik oriental
District District de Wewak
Démographie
Population 22 652 hab. (2013)
Géographie
Coordonnées 3° 33′ sud, 143° 38′ est
Altitude m
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Papouasie-Nouvelle-Guinée
Voir sur la carte administrative de Papouasie-Nouvelle-Guinée
City locator 14.svg
Wewak
Géolocalisation sur la carte : Papouasie-Nouvelle-Guinée
Voir sur la carte topographique de Papouasie-Nouvelle-Guinée
City locator 14.svg
Wewak

Wewak est une ville de Papouasie-Nouvelle-Guinée. Il s'agit de la capitale de la province de Sepik oriental.

Historique[modifier | modifier le code]

Pendant la Campagne de Nouvelle-Guinée, elle abrite entre autre la plus importante concentrations de bases aériennes de l'Empire du Japon en Nouvelle-Guinée et devient le quartier-général de la 4e armée aérienne du Service aérien de l'Armée impériale japonaise reconstituée en . Elle subit des bombardements de la part des forces alliées, ceux du 17 au 21 au 21 aout 1944 qui ont détruit une centaine d'avions sur les 130 opérationnels ont mit la 4e armée aérienne dans l’incapacité d'agir[1].

La localité a été reprise aux troupes japonaises le , par des unités de la 6e division d'infanterie (Australie).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. George Odgers, Volume II – Air War Against Japan, 1943–1945, Canberra, Australian War Memorial, coll. « Australia in the War of 1939–1945 », (lire en ligne), « Chapter 5 – Air Support During the Lae–Nadzab–Finschhafen Operations »