6e division d'infanterie (Australie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 6e division.
6e division
Image illustrative de l'article 6e division d'infanterie (Australie)
Les membres de la compagnie C du 2/11e bataillon d'infanterie à Tobrouk le 22 janvier 1941.

Création 1917 -1939
Dissolution 1946
Pays Drapeau de l'Australie Australie
Branche Australian Army
Type Division
Rôle Infanterie
Effectif 16 000 - 18 000 soldats
Fait partie de Seconde force impériale australienne
Guerres Seconde Guerre mondiale
Batailles Opération Compass
Vévi (1941)
Bataille de Grèce
Bataille de Crète
Campagne de Syrie (1941)
Campagne de la piste Kokoda
Bataille de Buna-Gona-Sanananda
Campagne de Salamaua-Lae
Campagne d'Aitape-Wewak

La 6e division d'infanterie australien est une division de l'armée australienne créé en 1917 et réactivée entre 1939 et 1946.

Histoire[modifier | modifier le code]

Officiers commandants[modifier | modifier le code]

Date de début Date de fin Officiers commandants[1]
13 octobre 1939 3 avril 1940 Lieutenant-général Thomas Blamey
4 avril 1940 13 août 1941 Major-général Iven Mackay
14 août 1941 30 avril 1942 Major-général Edmund Herring (en)
1 mai 1942 13 septembre 1942 Major-général Allan Boase (en)
14 septembre 1942 14 mars 1943 Major-général George Alan Vasey (en)
15 mars 1943 26 juillet 1945 Major-général Jack Stevens (en)
26 juillet 1945 30 novembre 1945 Major-général Horace Robertson

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « 6th Division », Australian War Memorial (consulté le 10 octobre 2016).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Les Bishop, Thunder of the Guns: A History of the 2/3 Australian Field Regiment, Sydney, New South Wales, 2/3 Australian Field Regiment Association, (ISBN 0-646-35163-X).
  • (en) Phillip Bradley, The Battle for Wau: New Guinea's Frontline 1942–1943, Port Melbourne, Victoria, Cambridge University Press, (ISBN 978-0-521-89681-8).
  • (en) Peter Brune, A Bastard of a Place: The Australians in Papua: Kokoda - Milne Bay - Gona - Buna - Sanananda, Crows Nest, New South Wales, Allen & Unwin, (ISBN 978-1-74114-403-1).
  • (en) Peter Burness, « The Battle of Bardia », Australian War Memorial, Canberra, Australian Capital Territory, no 37,‎ , p. 26–29 (ISSN 1328-2727).
  • (en) David Dexter, The New Guinea Offensives, vol. VI, Canberra, Australian Capital Territory, Australian War Memorial, (OCLC 2028994, lire en ligne).
  • (en) Jeffrey Grey, A Military History of Australia, Melbourne, Victoria, Cambridge University Press, (ISBN 978-0-521-69791-0).
  • (en) Mark Johnston, The Proud 6th: An Illustrated History of the 6th Australian Division 1939–1945, Port Melbourne, Victoria, Cambridge University Press, (ISBN 978-0-521-51411-8).
  • (en) Eustace Keogh, South West Pacific 1941–45, Melbourne, Victoria, Grayflower Publications, (OCLC 7185705).
  • (en) Gavin Long, Greece, Crete and Syria, vol. II, Canberra, Australian Capital Territory, Australian War Memorial, (OCLC 3134080, lire en ligne).
  • (en) Dudley McCarthy, South–West Pacific Area – First Year: Kokoda to Wau, vol. V, Canberra, Australian Capital Territory, Australian War Memorial, (OCLC 186193870, lire en ligne).
  • (en) Albert Palazzo, The Foundations of Victory: The Pacific War 1943–1944, Canberra, Australian Capital Territory, Army History Unit, , 82–101 p. (ISBN 978-0-646-43590-9, lire en ligne), chap. Organising for Jungle Warfare.
  • (en) Peter Thompson, Anzac Fury: The Bloody Battle of Crete 1941, North Sydney, New South Wales, William Heinemann, (ISBN 978-1-86471-131-8).
  • (en) Chester Wilmot, Tobruk 1941, Ringwood, Victoria, Penguin Books, (1re éd. 1944) (ISBN 0-14-017584-9).